Sa majesté Vaval 2020 incarne le scandale du chlordécone

carnaval fort-de-france
Vaval 2020
Les premières images de sa majesté Vaval ©D. Bétis
Le Roi Vaval est arrivé ce dimanche matin (23 février 2020), dans sa limousine colorée, siège de repos, à cause de son embonpoint. Sa majesté est en visite officielle pour 4 jours. Son identité est dévoilée en exclusivité avec le plein accord de la mairie de Fort-de-France. 
Sa majesté Vaval, en tenue de couleur bleue, lunettes posées sur le bout du nez, renaissant de ses cendres, chaque année à la même période. Les différentes manifestations et parades qui ont précédées son arrivée, laissent augurer d'une magnifique renaissance carnavalesque.
 

Les participants envisagent d'offrir des chorégraphies "san manman" de toute beauté, des prestations musicales "déboyé frinnin" élégantes, des brawjaks costumisés...

Le personnage devait adorer, la frénésie de couleurs, les "postérieurs turbulent"s, la recherche des traditions, les champions de la dérision, les costumes modernes.


Sa majesté Vaval "décone"


Ce dimanche matin lors de son transport en limousine carnavalesque, on pouvait lire plusieurs inscriptions posées sur son large pied "chlodécone-képone-Merex-curlone-wondup- decopone". Reposant dans un contraste harmonieux, quelques feuilles de bananes épars et quelques fruits et légumes.
Malgré cette joie qui anime Vaval 2020 et qui mettra la Martinique en effervescence durant 4 jours, dans son entourage immédiat, il se dit qu'il aurait ressenti une forte migraine. Pour autant, aucune indication.


Le dress-code reste le même


Le dress code persiste- toutes les couleurs-fluorescent à dominante rouge pour ce dimanche, mariages burlesques et parades du sud et du nord pour lundi, mardi, tout de rouge avec honneur aux diables et aux diablesses, mercredi en noir et blanc.
Kiko, artiste plasticien
Le plasticien Kako, concepteur du Vaval 2020 ©D. Bétis
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live