Une étude sur la fréquentation de la baie de Fort-de-France par les cétacés est lancée

environnement fort-de-france
Cétacé / mer
Cétacé en mer (image d'illustration). ©Pixabay
À l’initiative du Grand Port Maritime, une étude vient d’être lancée pour un suivi scientifique de la fréquentation des cétacés dans la baie foyalaise. Elle doit évaluer l’impact des navires sur ces animaux et définir d’éventuelles mesures de protection, adaptées à l’activité du port commercial.

Afin d’améliorer la connaissance sur la fréquentation des cétacés (baleines, cachalots, dauphins…) dans la baie de Fort-de-France, le Grand Port Maritime de la Martinique a sollicité l’OFB (l’Office Français de la Biodiversité) pour financer une étude sur le sujet.

La baie de Fort-de-France est une zone très fréquentée par les navires mais on en sait encore trop peu sur sa fréquentation par les cétacés.

 

La circulation des navires de commerce peut affecter les mammifères marins, en modifiant leurs comportements et en gênant des activités vitales comme le nourrissage, le repos ou la reproduction.

(L’OFB)

 

12 mois de suivi acoustique

 

Cette étude qui vise notamment à envisager "des mesures de gestion du trafic maritime, afin de limiter au mieux les risques de nuisance pour les mammifères", bénéficie d’une subvention de 61 800 € dans le cadre du plan gouvernemental France relance.

Trois stations acoustiques installées dans la baie permettront de détecter les entrées et sorties de ces animaux, ainsi que leurs déplacements. Un suivi visuel complémentaire sera effectué deux fois par semaine.