publicité

France - Andorre, ce soir au stade de France... un haut lieu du foot pour les bleus ultramarins

Les Bleus disputent ce mardi 10 septembre 2019, leur 100e match, deux décennies après leur coupe du monde de 98, sur la pelouse de Saint-Denis. Une partie de l’histoire du football français, s'est écrite dans ce stade de plus de 80 000 places, où plusieurs ultramarins se sont illustrés.

Les bleus célèbrent leur coupe du monde de 2018 au stade de France © FFF
© FFF Les bleus célèbrent leur coupe du monde de 2018 au stade de France
  • Alain Rosalie & Guy Etienne
  • Publié le , mis à jour le
Le 28 janvier 1998, le président Jacques Chirac inaugurait le stade de France. 21 ans plus tard, les Bleus dont les ultramarins, ont connu d'immenses moments de joie, mais aussi des désillusions énormes et des moments tragiques.

Si l’histoire a commencé par une victoire le soir de l’inauguration face à l’Espagne (1 but à 0, but de Zinédine Zidane), il y a surtout l’improbable grand soir de Lilian Thuram. Le 8 juillet 98, face à la Croatie, le défenseur Guadeloupéen qui n’avait jusque-là jamais marqué de but en équipe de France, signe un doublé et envoie presque à lui seul la France en finale du mondial pour la première fois de son histoire.
Lilian Thuram en 1998 © AFP
© AFP Lilian Thuram en 1998
On connait la suite, les bleus ont été sacrés champions du monde en battant le Brésil 3 buts à 0. Thuram, Lama, Karembeu, Henry et Diomède décrochent leur 1ere étoile. Comment ne pas évoquer le France - Irlande du 18 novembre 2009. Et " la main du diable " comme l’appelleront les Britanniques. La France, championne en titre, dispute un barrage qualificatif pour le mondial de 2010.

Vainqueurs à l’aller grâce à Nicolas Anelka, les bleus font match nul et arrachent leur billet pour l’Afrique du Sud. Mais le but de William Galas est entaché d’une main de Thierry Henry non sifflé. Et puis il y a l’émotion de Dimitri Payet, le 10 juin 2016 en match d’ouverture du championnat d’Europe.
Alors que la France se dirige vers un match nul contre la Roumanie, Dimitri Payet a joué les hommes providentiels. Le réunionnais déclenche une frappe somptueuse en pleine lucarne et délivre ainsi la nation.
Le joueur Thierry Henry en 1998 © AFP
© AFP Le joueur Thierry Henry en 1998
La France gagne 2 buts à 1 et Dimitri Payet reçoit l’ovation du public. Submergé par l’émotion, il ne peut retenir ses larmes. Sur les 99 matches des bleus au stade de France, Thierry Henry reste le meilleur buteur et passeur avec respectivement, 20 buts et 11 passes.

Le 100e match de l’équipe de France qui affronte Andorre, c’est à 21h (heure de Paris) ce mardi 10 septembre 2019 au stade de France, dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2020.  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play