L'hôpital du François porte le nom d'Ernest Wan Ajouhu, l'ancien maire, figure historique de la gauche martiniquaise

vie locale le françois
Ernest Wan Ajouhu
Ernest Wan Ajouhu, médecin et homme politique Martiniquais 1926/2020. ©Mairie du François
Une plaque commémorative dédiée au Docteur Ernest Wan Ajouhu sera apposée ce jeudi 10 décembre 2020 sur l'édifice. C'est l'hommage de la municipalité du François à son ancien maire décédé en septembre dernier.
La cérémonie est prévue à la mi-journée (jeudi 10 décembre 2020), date d’anniversaire du célèbre médecin de la commune qui fut aussi maire de 1971 à 1995 et figure historique de la gauche martiniquaise

Cette reconnaissance voulue par l'ancienne majorité et organisée par l'équipe de Samuel Tavernier, le maire élu en juin 2020 qui est également président du conseil de surveillance de l’hôpital du François.

La manifestation se veut faste avec les invitations adressées à Jacqueline Adin, directrice par intérim, de l’hôpital, de la famille Wan Ajouhu, des membres du conseil municipal, des représentants de la CTM, de la Préfecture, et de l’Agence Régionale de Santé.
 

Ernest Wan Ajouhu, le médecin pionnier au François 

 
Le Docteur Ernest Wan Ajouhu, décédé en septembre 2020, fût le premier médecin à exercer au dispensaire-maternité du François en 1956.
 
"En ce temps-là, Ernest Wan Ajouhu est le seul médecin installé dans la commune. Il a réalisé de nombreux accouchements, avec des pics de 600 par année, jusqu’à la prise de fonction d’un confrère", rapportent les plus anciens.
 
La large campagne de vaccination qu’il a mené avec l’infirmière de la PMI (protection maternelle et infantile), a permis de faire baisser le taux de mortalité infantile de 300 à 100.
 
En 1982, il quitte son poste de chef de service de l’hôpital du François pour celui des Urgences du Centre Hospitalier du Lamentin.
 
Ernest Wan Ajouhu, outre ses fonctions de Maire, a occupé le siège de conseiller général et de conseiller régional.
 
En Avril 2019, en hommage à cette figure historique de la médecine et de la politique, le centre hospitalier du François est renommé.