Fusillade à la cité Ozanam à Schoelcher : les gendarmes recherchent au moins 3 personnes lourdement armées

faits divers
Cité Ozanam
La cité Ozanam à Schelcher lors de notre reportage (4 juillet 2022). ©Martinique la 1ère
Nous en savons davantage sur cette tragique fusillade qui s'est déroulée à la cité Ozanam Batelière (Schoelcher) dans la nuit de samedi à dimanche (3 juillet 2022). Deux jeunes du quartier ont perdu la vie.

L'atmosphère est encore pesante à la cité Ozanam Batelière ce lundi 4 juillet 2022. Le quartier de Schoelcher est endeuillé après le décès de deux hommes tués par balles dans la nuit de samedi à dimanche (3 juillet 2022). 

"Tout le monde est choqué puisque c'étaient des enfants du quartier"

Anderson Martot, le plus jeune, aurait eu 20 ans en fin d'année (né le 9 octobre 2002). Il habitait la cité Ozanam Batelière. Son corps a été retrouvé au fond du couloir des caves du rez-de-chaussée de l'immeuble du drame. Il ne serait pas connu de la justice. 

La deuxième victime, prise en charge au pied de l'escalier du bâtiment est Axel Merlin, 26 ans (né le 3 avril 1996). Il est décédé à l'hôpital. Il était sorti de prison, il y a un mois et habitait lui aussi le quartier. 
Selon nos informations, des produits stupéfiants (de l'herbe) ont été retrouvés sur lui. 

Les faits se précisent... 

Trois personnes seraient arrivées au volant d'une "voiture blanche de petite cylindrée". Au moins deux en seraient descendues pour se diriger vers le hall entre les bâtiments A2 et A3, un lieu très fréquenté par des jeunes de la cité. Les assaillants ouvrent le feu.

D'après les douilles retrouvées sur place, des armes de deux calibres ont été utilisées, ce qui laisse penser qu'il y avait au moins deux tireurs. L'un avec un fusil de chasse (balles de 12 millimètres) et un autre avec une arme tirant des balles de 9 mm.

Leur forfait accompli, les deux personnes retournent vers le véhicule, ce qui rend plausible la thèse selon laquelle, une 3e personne attendait au volant. 

Scène des faits (fusillade)
L'intervention des secours filmée par un habitant depuis son appartement à la cité Ozanam à Schoelcher. ©RS

L'enquête a été confiée à la Section de Recherches de Fort-de-France. Elle se révèle bien difficile. Plusieurs personnes, membres des familles et amis, ont été entendues. Mais elles ne parlent pas ou peu, probablement par crainte d'éventuelles représailles. 

Les recherches se poursuivent avec notamment l'exploitation des images des caméras de vidéosurveillance en place dans la cité. 

Outre le PCE (Président du Conseil Exécutif), d'autres élus de Martinique ont vivement réagi à la suite de ce nouvel homicide qui porte à 15 le nombre de victimes depuis depuis le début de l'année 2022 en Martinique.

Réaction de la sénatrice Catherine Conconne

Courrier du député Marcellin Nadeau