Fusion TV est née sur le canal 43 du bouquet satellitaire en Martinique

médias
Fusion TV / télévision / chaîne
Une partie du studio de diffusion de Fusion TV. ©COM Fusion
Après plus de 40 ans d’existence sur la bande FM et une WebTV, radio Fusion vient de créer sa chaîne de télévision. Sur le canal 43 du SAT, elle se positionne comme une chaîne "écologique et sociétale" dans le paysage audio-visuel martiniquais.

Fusion est une des plus anciennes radios locales privées de la bande FM en Martinique. Pierre Anexime, ex fondateur de Martinique FM (MFM) a été à l’origine de cette nouvelle identité vers à la fin des années 80. Avec ses 6 fréquences, sa capacité de couverture s’étend aujourd'hui jusqu’à la Dominique au Nord et Sainte-Lucie au Sud.

De la WebTV au satellite

 

Ces dernières années, Fusion à tenté l’expérience de la WebTV, mais "pour ratisser encore plus large", la radio a décidé de tenter l'aventure du satellite. Objectif : "casser les codes de la télé" selon son directeur général, Jean-Marc De Crény.

Fusion TV a d’abord été une WebTV qui venait en appui de la radio et nous permettait de diffuser nos productions en images, notamment nos reportages et magazines extérieurs.

 

Notre nouvelle chaîne est à vocation écologique et sociétale, avec des documentaires et courts métrages sur les alternatives aux modèles dominants, ou encore les enjeux de la transition écologique et énergétique. Elle propose aussi des informations et de la musique .

 

Pour le lancement, nous avons produit en peu de temps une flopée de programmes allant du sport aux interviews, en passant par des reportages de proximité.

 

Nous voulons en quelque sorte "caser les codes" de la télé telle qu’on la "consomme" aujourd’hui.

(Jean-Marc De Crény – directeur général d’IMEDIAS GROUP Antilles-Guyane, RTL2 DOM et FUN Radio)

Jean-Marc Devrény / Fusion / télé
Jean-Marc De Crény – directeur général d’IMEDIAS GROUP Antilles-Guyane, RTL2 DOM et FUN Radio ©COM Fusion

L’équipe est "motivée" à en croire le responsable, malgré les difficultés engendrées par la crise sanitaire dans le milieu audio-visuel, en particulier une diminution des recettes publicitaires. Zitata-tv, autre nouvelle chaîne locale privée via le Sat (31), en fait les frais depuis plus d’un an, d’où son "nombre limité de programmes". Mais Jean-Marc De Crény reste optimiste malgré tout.

Nous n’avons pas le même modèle économique que la chaîne de Max Monrose. Nous avons choisi des coûts de production plus légers, sans impacter la qualité (…).

 

Nous travaillons beaucoup en écosystème avec des partenaires choisis, qui s’inscrivent dans la même philosophie que nous, tout en gardant notre indépendance, l’objectif étant d’offrir une vitrine aux créateurs de contenus et aux producteurs.

(Jean-Marc De Crény)

 

"Nous réservons de belles surprises"…

 

"Nous avons travaillé sur la qualité des images, l’habillage de l’antenne, les programmes, avec une organisation précise de l’antenne" dévoile prudemment le directeur de Fusion TV. "La grille s’étoffe et s’enrichit au fur et à mesure, les équipes sont en place et nous réservons de belles surprises à nos téléspectateurs" promet Jean-Marc De Crény.

Fusion TV / télé
Visuel de Fusion TV ©COM Fusion

Rendez-vous sur le canal 43 du SAT, pour découvrir les premières images de Fusion TV.