Gastro-entérite : la Martinique risque un passage en épidémie dans les prochaines semaines

hôpital
Gastro-entérite
©ARSMartinique et fotolia
La gastro-entérite est en forte progression en Martinique. Selon le dernier bulletin de la Cellule régionale Antilles de la Santé Publique (publié le jeudi 16 janvier 2020), le passage en épidémie pourrait se déclarer dans les semaines à venir. 
Les appels à SOS Médecins ont augmenté au cours de ces quatre dernières semaines. Le nombre de visites à domicile est passé de 37 à 96 par semaine. 

D'après le réseau de médecins Sentinelles, le nombre de cas évocateurs en médecine de ville a nettement augmenté en passant de 445 à 1135, avec une moyenne de 710 cas observés par semaine. 

Le nombre de cas cliniquement évocateurs de gastro-entérites aiguë est au-dessus des valeurs maximales. 2800 personnes ont consulté un médecin généraliste sur l'ensemble du territoire martiniquais. 

Le point épidémiologique des gastro-entérites


 
La prévention des gastro-entérites aigües
Les gastro-entérites aigües en cette saison sont surtout d’origine virale.
Elles se manifestent, après une période d’incubation variant de 24 à 72 heures, par de la diarrhée et des vomissements qui peuvent s’accompagner de nausées, de douleurs abdominales et parfois de fièvre.

La durée de la maladie est généralement brève, de l’ordre de quelques jours.

La principale complication est la déshydratation aiguë qui survient le plus souvent aux âges extrêmes de la vie (nourrissons et personnes âgées).
Certains virus (rotavirus et norovirus) sont très résistants dans l’environnement et présents sur les surfaces.

C’est pourquoi, il est important de nettoyer soigneusement et régulièrement les lieux à risque élevé de transmission (services de pédiatrie, institutions accueillant les personnes âgées).

Le lavage des mains est un des moyens les plus efficaces pour limiter la diffusion des germes, et donc la propagation de la maladie.

Ce geste simple est à effectuer plusieurs fois dans la journée, encore plus si l’on s’occupe d’enfants et de personnes âgées, qui sont plus vulnérables.
Il est impératif de se laver les mains :
- Avant de s’occuper d’un bébé et après l’avoir changé
- Après s’être occupé d’une personne malade
- Avant de préparer, servir ou prendre les repas
- Après être allé aux toilettes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live