Gold Cup 2019 : le Canada d'entrée pour les Matinino

football
Martinique football
Dernière mise en place avant le début de la compétition pour les Martiniquais. ©LAV
La sélection de la Martinique affronte le Canada en ouverture de la Gold Cup, ce samedi (15 juin 2019), au Rose Bowl Stadium de Pasadena (Californie), à 19h30 (heure locale). Une probable qualification passera par un bon résultat dès ce soir. Match à vivre en direct à 19h30 sur Martinique la 1ère.
Le match Canada / Martinique du groupe A de la Gold Cup 2019 est à 19h30 (heure de Martinique), au Stadium Rose Bowl, dans la ville de Pasadena (Californie).

Composition de l'équipe martiniquaise :
1 Loïc Chauvet
5 Karl Vitulin--8 Jordy Delem--6 Jean-Sylvain Babin--18 Samuel Camille
19 Daniel Herelle--3 Joris Marveaux--14 Yan Thimon--20 Stéphane Abaul--9 Kévin Fortuné.
17 Kévin Parsemain.

La donne va peut-être surprendre. Mais pour l’instant, le Canada réussit bien à la Martinique. En trois confrontations de Gold Cup, on comptabilise un match nul en 1993 (2-2), un match nul en 2002 (1-1, même s’il est vrai que le Canada se qualifie aux tirs au but pour les demi-finales), et la fameuse victoire de 2013 (1-0). "On fait monter notre niveau de jeu, au fur et à mesure, à chaque compétition", explique Fabrice Reuperné, le héros du match il y a six ans. "On commence à les étudier, à les connaître grâce aux vidéos".
Martinique football
Le sélectionneur Mario Bocaly et le capitaine Sébastien Crétinoir, ont présenté le groupe Martinique en conférence de presse. ©LAV
Côté canadien, on a revu le match de 2013. "J’ai regardé les 90 minutes et j’ai vu comment la chaleur avait eu un impact sur le Canada et sur le nombre d’occasions", raconte John Herdman, le sélectionneur canadien. "Chaque équipe a ses forces et ses faiblesses. Nous, on a du mal à rassembler régulièrement nos joueurs alors que chez eux, les joueurs locaux arrivent à se retrouver souvent. Et ça leur apporte une cohésion tactique, un esprit d’équipe".
 

Un groupe martiniquais expérimenté


Pour ce premier match, les Matinino devront faire sans leur capitaine, Sébastien Crétinoir, touché au genou. Pour le remplacer, le staff pourrait aligner une défense centrale composée de Jean-Sylvain Babin et de Jordy Delem. Le groupe devra en tout cas puiser dans son expérience. Selon la Concacaf, la Martinique est l'équipe la plus âgée de la compétition avec une moyenne d'âge de 28,65 ans.

En comparaison, celle du Canada est de 25,57 ans. Parmi les Canadiens à suivre, il y a Alphonso Davies, arrivé au Bayern Munich cette saison. Il est auteur de quatre passes décisives pendant les qualifications de la Ligue des Nations où le Canada a marqué dix-huit buts.
 
CANADA FOOTBALL
John Herdman, le sélectionneur canadien et Scott Arfield, le capitaine canadien se sont exprimés en conférence de presse ce vendredi 14 juin. ©LAV
Les deux équipes n’ont pas les mêmes ambitions. La Coupe du monde 2022 pour les Canadiens. "Ils peuvent le faire", estime John Herdman. "Nous avons mis les bases. Donc il n'y aura aucune excuse. Ce sera une bonne rampe de lancement pour le Mondial 2026 au Canada. Pour aller chercher une Coupe du Monde, il faut déjà avoir eu l'expérience d'une participation. Ce sera leur objectif, leur héritage". Les Martiniquais ne peuvent pas, (pour l'instant), rêver au Mondial. Alors ils espèrent, modestement, atteindre les quarts de finale de la Gold Cup.

Canada / Martinique, match à suivre (samedi 15 juin 2019), en direct sur Martinique la 1ère  (web-radio-télévision), à partir de 19h30.