Gold Cup 2021 : la Martinique se retrouve dans le groupe B avec les États-Unis et le Canada

football
Sélection Martinique de football
Les martiniquais (maillot bleu) lors du match aller face à Trinidad (6 septembre 2019 à Fort-de-France). ©Martiniquela1ère
Rude tirage au sort pour la Martinique (28 septembre 2020 à Miami (Floride, USA), en vue de la phase finale de la Gold Cup en 2021 aux États-Unis. Nos footballeurs tombent dans le groupe le plus relevé avec les États-Unis et le Canada.
Tirage au sort de la Gold Cup lundi soir (28 septembre 2020) à Miami en Floride, en présence entre autres, de Mario Bocaly, le sélectionneur de l'équipe martiniquaise (par visioconférence). 

La Concacaf en a fait un événement animé par la présentatrice sportive Lindsay Casinelli et Alexi Lalas, analyste de football en chef de Fox Sports, et légende de l'équipe nationale masculine des États-Unis.
 

Un groupe B qui fait peur...


Dans cette compétition de haut niveau, la Martinique fait partie des 12 équipes déjà qualifiées. Elle hérite du groupe B, en compagnie des États-Unis (23e au classement Fifa) du Canada (73e), en attendant le 4e qualifié de ce groupe.
Gold Cup 2021
©Concacaf

Réaction : 

Mario Bocaly sélectionneur (journal radio Martinique la 1ère du 29.09)


La Gold Cup 2021 débutera le 2 juillet 2021, avec un tour préliminaire (éliminatoires) qui comprendra les 12 équipes dont la Guadeloupe et la Guyane encore en compétition pour les 3 dernières places* de la phase de groupes à 16 équipes. 

Les matchs de tour préliminaire sont les suivants :
Haïti / Saint-Vincent-et-les Grenadines 
Guatemala / Guyana
Trinidad and Tobago / Montserrat 
Cuba / Guyane
Guadeloupe / Bahamas 
Bermudes / Barbade 

La phase de groupes débutera le 10 juillet et la finale se jouera le 1er août 2020.

La Concacaf annoncera notamment, les lieux, les heures de coup d'envoi, le calendrier...dans les mois à venir. 
 
Perturbation de la compétition
*Le 3 avril 2020, la Concacaf avait annoncé le report des éliminatoires, en raison de l'épidémie de coronavirus.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live