Gold Cup 2021 : le dernier carré est connu !

football
Gold Cup USA/Jamaïque
©Concacaf
La Gold Cup se poursuit aux États-Unis avec une finale le 1er août prochain. Les matchs des quarts de finale se sont disputés samedi 24 et dimanche 25 Juillet. Malgré les difficultés liées au Coronavirus et la bulle sanitaire, la 16e édition de la Gold Cup semble connaître un franc succès.

Dimanche 25 juillet en début de soirée, à l’AT&T Stadium d'Arlington dans le Texas, le Canada était opposé au Costa Rica.

Dès la 18e minute, le Canada a ouvert la marque par Junior Hoilett, à la conclusion d'un long ballon dans le dos de la défense centrale costaricienne. D'un subtil toucher de balle, Hoilett a lobé le portier Esteban Alvarado, 1 à 0 pour le Canada, le score à la pause.

Junior Hoilett Canada
Junior Hoilett lobe le portier Esteban Alvarado, 1 à 0 pour le Canada. ©CONCACAF

La cohésion canadienne met à mal le Costa-Rica

 

À la 54e minute, le Costa-Rica a crû à l'égalisation sur un coup franc excentré de Joel Campbell mais d'une claquette, Maxime Crepeau a poussé le cuir en corner. Les hommes du coach John Herdman ont eu chaud.

Mais à la 69e minute, le break était fait par les Canadiens. C'est Stephen Eustaquio (élu homme du match) qui a marqué ce second but qui traçait encore un peu plus la route de la demi-finale pour sa sélection.

Le portier costaricien a sauvé sa cage du 3 à 0 quelques minutes plus tard sur une belle occasion de Tajon Buchanan (convoité par le RC Lens) élu joueur le plus combattif du match.

Victoire du Canada face au Costa-Rica, 2 à 0. Le Costa-Rica, malgré une meilleure possession de balle (52 contre 48%), n'a que très peu inquiété Crepeau et quitte donc la Gold Cup. L'aventure continue pour le Canada qui sera opposé au Mexique en demi-finale le 29 juillet prochain.

Etats-Unis/Jamaïque: Retrouvailles entre habitués 

 

Dimanche 25 juillet, toujours à l'AT&T Stadium, match entre sélections qui se connaissent bien. La Jamaïque était opposée au pays hôte, les États-Unis.

Lors de leur dernière confrontation, en demi-finale de la 15e édition de la Gold Cup en 2019, les étasuniens avaient défait les Reggae Boyz sur le score de 3 buts à 1.

Pour ces retrouvailles et ce match d'importance, Gregg Berhalter, le coach américain avait préparé ses troupes à devoir aller chercher la qualification même au bout de 120 minutes.

Rappelons qu'en 2017, les États-Unis avaient remporté la Gold Cup en battant en finale la Jamaïque par 1 à 0...un but inscrit à la 89e minute. Du côté des Reggae Boyz, Theodore Whitmore le sélectionneur a préparé son groupe en insistant sur la concentration en essayant d'évacuer la pression autour d'une telle opposition.

Gold Cup USA/Jamaïque
Match âpre entre deux formations qui se connaissent bien, à la fin ce sont les Etats-Unis qui passent le tour. ©Concacaf

Match disputé avec un rythme soutenu, une 1ere période où l'on retiendra les belles parades des gardiens de but.

À la 22e minute, à la suite d’une belle offensive américaine, le ballon parvient à Matthew Hoppe dans la surface. L'attaquant américain déclenche une belle frappe mais Andre Blake au prix d'une belle manchette repousse le cuir.

À la 39e Matt Turner le portier américain a dû se détendre pour écarter une frappe de Junior Flemmings à 20 mètres des buts. À la 43e minute, frissons dans le stade suite à un corner repoussé par la défense des Reggae Boyz, une reprise de Shaq Moore tutoie la cage jamaïcaine.

Après 45 minutes, le tableau d'affichage indique un score nul et vierge. Le Qatar doit patienter pour connaître son adversaire en demi-finale.

La condition physique des États-Unis a fait la différence

 

En seconde période, match fermé entre deux équipes prudentes finalement. À l'heure de jeu toujours aucun but. A la 63e minute le capitaine américain Paul Arriola est remplacé par Cristian Roldan. La bataille tactique fait rage entre les deux camps mais rien ne bouge au tableau d'affichage. Les mots du coach américain reviennent quant à la possibilité d'aller aux prolongations mais nous n'y sommes pas encore.

Hoppe buteur US contre les Reggae Boyz
Matthew Hoppe a pesé sur la défense des Reggae Boyz et a trouvé la faille à la 83e minute. ©Concacaf

Et dans le "money time", Matthew Hoppe d'un coup de tête donne l'avantage aux étasuniens. 1 à 0 pour le plus grand bonheur des supporters des joueurs locaux, on joue la 83e minute. 

Les dernières minutes ont été tendues avec des Américains qui ont tout fait pour protéger leur cage et de l’autre côté, les Reggae Boyz qui ont poussé jusque dans le temps additionnel sans pouvoir marquer. Les États-Unis se qualifient avec ce but de Hoppe. Le 29 juillet prochain le Qatar sera donc opposé aux États-Unis en demi-finale.

Le Qatar et le Mexique ont eu leur ticket dès samedi

Qatar joueurs
Le Qatar, champion d'Asie, invité de cette Gold Cup est dans le dernier carré. ©CONCACAF

Samedi (24 juillet), au State Farm Stadium de Phoenix (dans l'Arizona), deux des quatre rencontres des 1/4 de finale ont été disputées.

Le Qatar a défait le Salvador sur le score de 3 buts à 2. Les Qataris ont mené 3 à 0 avec des buts signés Al Moez Ali (2e et 55e) et Abdelaziz Hatim (8e).

Le Salvador est revenu dans le jeu au profit des deux réalisations de Joaquín Rivas (63e et 66e) pour titiller l'équipe du Qatar. Les champions d'Asie ont su résister pour obtenir leur qualification pour la demi-finale prévue le 29 juillet.

Pineda Mexique
Pineda le n°10 mexicain et ses camarades ont pris le dessus sur le HOnduras. ©CONCACAF

Dans l'autre match de quart de finale disputé samedi à Phoenix, le Mexique a pris le dessus en une mi-temps sur le Honduras. 3 à 0 grâce à des buts de Rogelio Funes Mori (26e), Jonathan Dos Santos (31e) et Orbelín Pineda (38e). Les protégés de Gerardo Martino, le sélectionneur mexicain, n'ont laissé aucune chance à la formation dirigée par Arnold Cruz. Le Mexique, tenant, du titre ne cache pas son ambition de ramener la coupe à Mexico.

Les matchs de 1/2 finale

Jeudi 29 juillet 2021

  • Au Q2 Stadium à Austin (Texas)

        Qatar/Etats-Unis

  • Au NRG Stadium à Houston (Texas)

        Mexique/Canada