Grâce à l'association "Alé viré", l'espoir de vivre et travailler au pays prend forme

emploi
Retour des jeunes
Un salon 100% digital pour inciter au retour en Martinique. ©Martinique la 1re
Des agents de Pôle emploi ont présenté (samedi 25 juillet 2020), près de 90 postes à pourvoir à des jeunes diplômés qui désirent rentrer, vivre et travailler en Martinique. C'était l'un des temps forts d'un salon 100% digital, pour inciter les jeunes à revenir.
Dans un programme très dense, les animateurs de l'association "Alé Viré", ont invité des agents de Pôle emploi à déployer leurs offres, samedi matin (25 juillet 2020), dans un hôtel de Schoelcher.

Ces agents ont ainsi supervisé près de 90 postes à pourvoir grâce à une formule totalement numérique. Un job dating en ligne, à cause de la pandémie de coronavirus. Une formule qui séduit et donne des idées. 
 

C'est un recrutement qui est rapide, précis et qui aujourd'hui permettra aux recruteurs d'avoir des entretiens en visioconférence. Les candidats pourront se connecter en même temps avec les recruteurs et obtenir soit un entretien en visio, par tchat ou par téléphone. 

Yvelise Fauvé-Sablon, chargée de relation partenariat pôle emploi.


(Re)voir le reportage de Guillaume Bacoul et Bianca Careto.
©Martinique la 1re
Les candidats au retour en Martinique sont kinésithérapeute, restaurateur ou agriculteur et ont choisi de rentrer et de participer au développement de la Martinique. C'est tout le sens de la démarche de l’association "Alé Viré" (initiée par la sénatrice martiniquaise Catherine Conconne).
Les Outre-mer en continu
Accéder au live