Grève au SMTVD : le ramassage des ordures est-il en péril ?

social
Le siège du SMTVD
Le siège du SMTVD, Pointe Jean-Claude au Robert. ©SMTVD (FB)
À  l'appel du syndicat USAM, des salariés du SMTVD sont en grève depuis ce mardi matin (6 octobre 2020). Ils exigent une réunion avec le président de la structure et les présidents de Cap Nord, Cacem, et de l'Espace Sud.
Les représentants du personnel du SMTVD (Syndicat Martiniquais de Traitement et de Valorisation des Déchets), sous la direction de l'USAM (Union des Syndicats Autonomes de Martinique), passent à la grève ce mardi 6 octobre 2020, suite à un préavis déposé le 29 septembre dernier.

Dans les faits, "toutes les déchèteries sont bloquées ainsi que les sites d'enfouissement et le siège", confirme Hervé Diony, délégué syndicat Usam Territorial. Ce qui signifie que la collecte des ordures ménagères et du tri ne servent à rien si les sites sont bloqués.
 

Les grévistes demandent un changement de comportement du président


Les grévistes estiment qu'un courrier de Sainte-Rose Cakin, président du SMTVD "constitue un mépris" vis-à-vis des représentants du personnel. Ils réclament une réunion d'urgence non seulement avec Sainte-Rose Cakin, les élus du syndicat, et les 3 présidents des EPCI (établissement public de coopération intercommunale). Bruno Nestor Azérot président de Cap Nord, André Lesueur, président de l'Espace Sud et Luc Clémenté, président de la Cacem.

Les représentants du personnel parlent de négociations autour de trois points quant à leur condition de travail.
♦Davantage de matériel, "pour assurer efficacement l'exploitation des installations de traitement des déchets".
♦Renforcement en personnel de certains sites et services.
♦Les grévistes réclament "le rétablissement de la sérénité au sein du SMTVD par le changement de comportement du président à l'égard du personnel".

Cette réunion devrait se tenir demain matin (mercredi 7 octobre 2020) au siège du SMTVD au Robert. 
 

Missions du SMTVD


Gestion, traitement et valorisation des déchets non dangereux de la Martinique : déchets ménagers, encombrants déchets biodégradables, déchets des activités des entreprises assimilés aux déchets ménagers.

Mise en oeuvre des campagnes d’information et de sensibilisation

Gestion et développement des infrastructures de valorisation

Création et exploitation du Complexe Environnemental du Petit-Galion

Accentuation de la valorisation énergétique des déchets ⇒Cliquez ici pour en savoir davantage
Les Outre-mer en continu
Accéder au live