Grève des aiguilleurs du ciel : pas d'impact sur les Antilles d'après les compagnies

social
Tour de contrôles / avion
Tour de contrôles (image d'illustration). ©AFP
Le SNCTA, syndicat majoritaire des contrôleurs aériens, appelle à une grève nationale de 24h vendredi 16 septembre 2022. Il réclame des augmentations de salaires "au regard de l’inflation" et une planification "des recrutements sur 2029-2035". Les vols transatlantiques des 3 principales compagnies des Antilles ne devraient pas être perturbés selon elles.

La Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC) et le SNCTA (Syndicat National des Contrôleurs du Trafic Aérien) mettent en garde contre les perturbations qu’occasionnera la grève du vendredi 16 septembre 2022.

L’organisation syndicale majoritaire chez les aiguilleurs du ciel à l’origine de ce mouvement, réclame depuis plusieurs mois des hausses de salaires "au regard de l’inflation", mais aussi des embauches planifiées, car "sur 2029-2035, un tiers du corps part en retraite".

Il est impératif d’anticiper et de planifier les recrutements (…). À défaut, les conséquences seront inévitables en matière de niveau de service public, de conditions de travail et de mobilité.

sncta.fr (communiqué du 6 septembre 2022)

Trafic annoncé normal pour les Antilles

Cette mobilisation ne devrait pas perturber le trafic des 3 principaux transporteurs. Dans un tweet d’Air-France Newsroom posté mercredi 14 septembre 2022, la compagnie "prévoit d’assurer environ 90% de ses vols longs-courriers". La direction régionale précise qu'"aucun vol, ni sur le réseau inter-îles ni sur le long-courrier n'est concerné". Même affirmation chez Corsair.

Les vols Outre-mer Corsair ne sont pas concernés par la grève des contrôleurs aériens de vendredi.

Corsair

Air Caraïbes garantit la "continuité territoriale" 

Aucun impact sur nos vols, car les vols Antilles sont protégés dans le cadre de la continuité territoriale.

Air Caraïbes

Cette grève devrait durer 24 heures.