Grève du 29 septembre : des syndicats de Martinique mobilisés contre la vie chère et la réforme des retraites

social
Mobilisation à l'appel des syndicats. Établissement scolaires et municipalités étaient fermés ©Peggy Pinel-Féréol
La grève générale et nationale pour dénoncer la pouvoir d'achat et la réforme des retraite a été suivie en Martinique, jeudi 29 septembre 2022. Plusieurs syndicats ont manifesté dans les rues du centre-ville de Fort-de-France. De nombreux établissements scolaires et mairies sont restés fermés.

La pluie a retardé, mais n'a pas troublé la détermination des manifestants. Parti de la maison des syndicats à Fort-de-France,  le groupe a arpenté le boulevard Général de Gaulle jusqu'à la croix mission puis est revenu à son point de départ. 

Le point de rencontre était à la maison des syndicats ©Peggy Pinel-Féréol

"Haussez", scande le leader du groupe au mégaphone, "les salaires", répondent les marcheurs.

Dans les rangs, les membres de plusieurs syndicats, CGTM, Unsa, SNUipp-FSU, CSTM. Ils ont répondu présents à l'appel lancé par les organisations nationales et locales. 

Les messages sont partagés grâce aux mégaphones. ©Peggy Pinel-Féréol


En ligne de mire, dénoncer la réforme des retraites, mais également le pouvoir d'achat mis à mal, en encore plus, avec l'inflation. D'autres revendications, comme la situation des soignants suspendus ou encore celle des néo-titulaires, se sont également invitées. 

La CGTM santé a également rappelé la situation des soignants suspendus. ©Peggy Pinel-Féréol


Les mairies et écoles de plusieurs communes de l'île n'ont pas accueilli  administrés et élèves ce jeudi 29 septembre 2022.  

Mobilisation des agents à Trinité (29 septembre 2022). ©Marc-François Calmo