La grève des employés communaux de Fonds Saint-Denis s'arrête le temps des élections

social
Fonds Saint-Denis
La mairie de Fonds Saint-Denis ©Cap/FB/Fonds Saint-Denis
Un protocole d'accord a été rédigé lundi 9 mars (après-midi) entre Henry Romana, maire de Fonds-Saint-Denis et le syndicat CGTM-SOEM. La reprise des négociations se fera après les élections des 15 et 22 mars 2020. 
Les salariés de la mairie de Fond-Saint-Denis ont cessé leur mobilisation ce lundi après-midi (9 mars). Le maire Henry Romana a pris la décision de rédiger un protocole d’accord concernant la reprise des négociations, sitôt l’installation du nouveau conseil municipal.

Dans un communiqué publié cet après-midi, José Kanor, secrétaire général de la chambre syndicale des municipaux précise qu'Il a fallu attendre une semaine de mobilisation pour qu’enfin le maire de Fonds-Saint-Denis puisse prendre la bonne décision. (...) C'est ce que la CGTM-SOEM demandait depuis le 2 mars 2020 (1er jour de grève à Fonds-Saint-Denis)" écrit le syndicaliste.

De son coté le maire nous contacte par Facebook suite à la diffusion de notre article Henri Romana déclare " Je n'ai cessé de répéter que je ne pouvais négocier compte tenu que je suis candidat depuis le 02 mars 2020 et que je traitais que les affaires courantes". 

Les deux parties vont se revoir dans quelques jours. Les négociations dans ce dossier reprendront donc sitôt l’installation du nouveau conseil municipal.

Opération escargot


Les agents municipaux ont mené ce lundi matin une opération escargot sur les routes entre Saint-Pierre, le Carbet et Fonds-Saint-Denis. Ils voulaient sensibiliser la population sur leurs revendications. Ils réclament des conditions de travail plus favorables, des reclassements mais aussi des titularisations.

Une délégation syndicale a été reçue par la secrétaire générale de la sous-préfecture de Saint-Pierre  après l'opération escargot. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live