martinique
info locale

La grippe est là : il faut se faire vacciner !

santé
Grippe
A l’approche de la saison épidémique de grippe en Martinique, l’ARS (l’Agence Régionale de Santé) et ses partenaires par voie de communiqué le lundi 14 octobre 2019, recommandent aux martiniquais, et particulièrement aux publics sensibles, de se faire vacciner avant la mi-novembre.
La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est lancée en Martinique par L’Agence Régionale de Santé et ses partenaires. Toute la population est concernée et plus particulièrement les per­sonnes fragiles, telles que les séniors âgés de 65 ans et plus, les femmes enceintes et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques.
Il est recommandé à ces publics de se faire vacciner avant la mi-novembre, début prévisible de la saison épidémique de grippe dans l'île.
 

"La vaccination antigrippale : meilleure protection contre la grippe saisonnière" (ARS)

La vaccination est le moyen le plus efficace pour se protéger contre la grippe et ses complications. Elle consiste en une seule injection, mais doit être répétée chaque année, car le virus de la grippe subit des variations saisonnières constantes.
La grippe est une maladie grave et contagieuse. Si elle peut guérir spontanément, elle peut également entraîner des complications sérieuses voire mortelles, notamment chez les personnes les plus vulnérables.

Vaccination
Une personne âgée reçoit un vaccin ©Martinique la 1ère
La vaccination peut se faire chez le médecin traitant, chez un autre professionnel de santé (infirmière…), dans un centre de vaccination, ou encore directement en pharmacie depuis 2018. Cette injection antigrippale est prise en charge par l’assurance maladie ou par l’employeur dans le cas des professionnels de santé salariés.

Cette année, des séances d’information et de vaccination seront organisées et coordonnées par l’ARS dans les établissements et services médico-sociaux du terri­toire.

Pour rappel, durant l’épidémie de grippe 2017-2018 en Martinique, 27 200 cas ont été recensés, dont 16 ont nécessité une hospitalisation en réa­nimation. 5 parmi ces patients sont décédés.
Publicité