martinique
info locale

Haïti : des centaines de passagers en souffrance suite à la fermeture temporaire de l'aéroport de Port-au-Prince

océan atlantique
Haïti
L'aéroport Toussaint Louverture fermé en Haïti ©Renaud Marin
Les vols au départ et à l’arrivée de l’aéroport Toussaint Louverture de Port-au-Prince ont été interrompus ce mardi 24 septembre 2019, suite à un incendie survenu au terminal de l’aérogare. Des centaines de passagers attendent la reprise du trafic.
En Haïti, ce mardi 24 septembre 2019, plusieurs vols internationaux ont été reportés, d’autres ont été déroutés vers la République-Dominicaine, suite à un incendie qui s’est déclaré la veille, au terminal de l’aéroport Toussaint Louverture et dont l'origine était encore inconnue en fin de journée.
 

Situation tendue sur place 


Depuis plusieurs jours, la situation est très tendue dans le pays, à cause d’un soulèvement populaire contre le Président élu, Jovenel Moïse, et son futur gouvernement, contestés par une partie de la population. Des affrontements se sont multipliés entre forces de l’ordre et manifestants, dont beaucoup de jeunes qui jugent "incapable" le chef de l’état haïtien.


Lundi (23 septembre 2019), un sénateur a même tiré à balles réelles devant le parlement, pour tenter de disperser la foule, un dérapage qui a fait un blessé. En outre, de nombreux barrages ont été érigés dans la capitale (branches d’arbres, grosses roches et pneus enflammés). Idem dans la ville de Pétion-Ville, rapportent des témoins.

Trafic suspendu provisoirement

Haïti
Passagers en souffrance devant l'aéroport Toussaint Louverture en Haïti ©Renaud Marin
C’est dans ce contexte que le trafic a été suspendu à l’aéroport Toussaint Louverture, où tous les vols du jour ont été annulés ou reportés à ce mercredi 25 septembre 2019 au plus tôt, espèrent les responsables de la plate-forme.

Parallèlement, les établissements financiers opérant dans le pays ont fermé leurs portes, à la demande de l'Association Professionnelles des Banques (APB), afin de protéger les clients, les employés, mais aussi les installations, souvent visées lors des manifestations violentes.
Publicité