publicité

Haïti : le gouvernement renonce à l'augmentation des prix des carburants

À la suite de la flambée de violence qui a embrasé hier la capitale haïtienne et gagné d'autres villes, le premier ministre d'Haïti Jack Guy Lafontant a annoncé ce samedi après-midi (7 juillet 2018), la suspension "jusqu’à nouvel ordre" de la hausse des prix des produits pétroliers.
 

Manifestations très graves dans les rues de Port-au Prince (6 juillet 2018). © RS
© RS Manifestations très graves dans les rues de Port-au Prince (6 juillet 2018).
  • Par Sonia Laventure
  • Publié le , mis à jour le
"Le gouvernement annonce la suspension de la mesure d’ajustement des prix des produits pétroliers jusqu’à nouvel ordre" : C'est en ces termes, et sur son compte twitter que le chef du gouvernement haïtien Jack Guy Lafontant a annoncé la décision destinée à mettre fin aux actes de violence qui ont embrasé plusieurs localités hier après-midi et pendant la nuit (6 juillet).
Peu de temps avant cette annonce, le président de la chambre des députés Gary Bodeau avait lancé un ultimatum de deux heures au gouvernement pour revenir sur la hausse des prix, faute de quoi a t-il ajouté "le gouvernement serait considéré comme démissionnaire".
 

Entreprises privées, commerces, bureaux publics, détruits et pillés


En début de matinée, les autorités haïtiennes avaient appelé au calme et à la patience après les violences qui ont paralysé Port-au-Prince et fait au moins un mort.
Après une nuit agitée, ce samedi matin (7 juillet 2018), beaucoup de rues de la capitale étaient encore impraticables à cause des barricades. À plusieurs endroits des pneus enflammés empêchaient la circulation.

Plusieurs entreprises privées, des commerces et des bureaux publics ont été détruits et pillés. Des mouvements similaires de colère ont été enregistrés au Cap-Haïtien, la deuxième ville du pays, ainsi que dans les communes des Cayes, de Jacmel et de Petit-Goave.

Plusieurs compagnies aériennes comme American Airlines, Copa, Jet Blue et Air France ont annulé leurs vols prévus dans la journée, et au moins un avion a été redirigé vers Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.
© RS
© RS
© RS
© RS




 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play