Haïti : le chef du Sénat, Joseph Lambert, est nommé provisoirement Président

océan atlantique
Sénateur Joseph Lambert
Sénateur Joseph Lambert nommé président provisoire d'Haïti. ©Capture Facebook Sénateur Joseph Lambert
Un Président provisoire a été nommé en Haïti. Il s'agit du premier représentant du Sénat, Joseph Lambert. Il a été choisi par un collectif regroupant plusieurs partis d’opposition qui ont signé un protocole pour constituer un gouvernement. Cependant il n'a toujours pas prêté serment.

Les différents partis d’opposition avaient réussi à se mettre d’accord sur un nom, et une volonté de réorganisation du pays avant la mise en place de nouvelles élections, dans un an au plus. Un protocole a été signé en ce sens, en vue de la constitution d’un gouvernement d’entente nationale. C'est donc le chef du Sénat, Joseph Lambert, qui a été nommé Président provisoire d'Haïti. 

Le Premier ministre Ariel Henry, nommé par Jovenel Moïse juste avant son assassinat, est chargé de constituer ce gouvernement. Sauf que les choses ne semblent pas se dérouler comme annoncées.

La prestation de serment du nouveau Président par intérim qui devait avoir lieu ce samedi 10 juillet 2021, au Sénat, a finalement été reportée à une date ultérieure, sans explication officielle et aucune date n’a été avancée. Le nouveau Président par intérim donne "son explication" sur le report de cette prestation de serment.

 

 

Cependant, il semble que les choses soient plus compliquées.

Une délégation américaine attendue


On apprend par ailleurs qu’une délégation officielle américaine est attendue à Port-au-Prince ce dimanche 11 juillet 2021.
Des entretiens sont programmés entre cette délégation, l’ancien Premier ministre Claude Joseph, Ariel Henry, le Premier ministre nommé par Jovenel Moïse juste avant son assassinat ainsi que Joseph Lambert président du Sénat.


Difficile de prévoir la teneur de ces entretiens, ni si l’organisation envisagée par les partis d’opposition sera effectivement mise en place.
Seule certitude, sur place, la situation politique est plus confuse que jamais.