Hausse des impôts dans le sud : Eugène Larcher recule

impôts
Eugène Larcher
Eugène Larcher, maire des Anses d'Arlet et président de l'Espace Sud. ©Martinique 1ère
Les taxes foncières, d'habitation et d'enlèvement des ordures des 12 communes de l'Espace Sud vont baisser. Le conseil communautaire va examiner avant le 15 avril prochain, une proposition de baisse des taux de la fiscalité intercommunale, lors du vote du budget communautaire pour l'exercice 2017.
Eugène Larcher, président de la communauté d'agglomération de l'Espace Sud Martinique, tente de reprendre la main après la grogne des habitants sur l'augmentation de plus de 30 % des taxes foncières, d'habitation et d'enlèvement des ordures. Eugène Larcher avait pris à l'unanimité, moins quatre abstentions, la décision de procéder à une hausse des taux de la fiscalité pour les 12 communes du sud en décembre 2016. Aujourd'hui, le président de l'Espace Sud attend le vote du budget pour l'exercice 2017 "pour une proposition de baisse", écrit-il dans une lettre adressée hier (23 janvier 2017) aux maires des communes du sud.

Tendance à la baisse

Selon Eugène Larcher : "Deux éléments sont de nature à créer les conditions d'une baisse des impôts. Dans la loi de Finances initiale pour 2017, les dotations de l'État ne sont pas si fortes. La DGF (Dotation Globale de Fonctionnement) versée aux communautés d'agglomérations est revalorisée. Dans ces conditions nouvelles, la tendance s'inverse et la hausse de 30% voté en 2016 serait moins forte. La deuxième condition c'est le transfert de la compétence transport à l'entité Martinique-Transport". Le président Eugène Larcher a engagé des discussions et veille à ce que ce transfert s'effectue dans des conditions permettant de réduire l'effort demandé aux contribuables du sud, tout en préservant la qualité de service.

Un pacte financier et fiscal

Eugène Larcher précise dans son courrier qu'il accorde beaucoup d'importance à la mise en place d'un pacte financier et fiscal entre la communauté et les douze communes membres ; un pacte écrit-il, "dont la ratification, permettra, entre autres, de disposer, de manière durable, d'un outil de rationalisation en termes de fixation de taux d'imposition et d'équité entre les contribuables". 

Le comité sud reste mobilisé

Le conseil communautaire qui doit se réunir avant le 15 avril prochain, est attendu et devrait proposer de nouveaux taux de la fiscalité intercommunale, lors du vote du budget communautaire pour l'exercice 2017. De son côté, le comité Sud contre l'augmentation des impôts maintient sa mobilisation pour le jeudi 26 janvier 2017 à 7 heures place des cocotiers à Sainte-Luce.