martinique
info locale

La Havane fête ses 500 ans

monde
La Havane 500 ans
©MartiniqueLa1ere
La ville de la Havane fête en ce mois de Novembre ses 500 ans ! Fondée en 1519 c’est l’une des plus anciennes villes des Amériques. C’est la date du 16 novembre qui a été retenue comme coup d’envoi des célébrations qui vont s’étaler sur plusieurs mois.
C’est devant le célèbre fromager, le Ceiba, arbre fondateur de la Havane, que dans la nuit du 15 au 16 novembre les autorités cubaines emmenées par Eusebio Leal, l’Historien de la Havane, architecte de la renaissance de la ville, vont lancer les commémorations officielles pour célébrer ce jour de 1519 où la ville a été fondée.

(Re)voir les images des préparatifs.
Commentaire : Maurice Nagou.
Il y a donc 500 ans, les conquistadores espagnols ont posé les fondations de ce qui deviendra une ville florissante quelques années plus tard, quand la couronne espagnole décide de tirer profit de son emplacement exceptionnel. Toutes les richesses du nouveau monde expédiées vers l’Espagne devaient transiter par la baie de la Havane.
Pour se protéger des pirates, la ville s’est, au fil du temps, entourée d’une ceinture de fortifications, encore visible aujourd’hui.
 

La ville coloniale


La vieille Havane est célèbre pour ses places. Cinq d’entre elles sont très renommées. La place d'Armes, la vieja plazza, celle de San Francisco, celle du Cristo del Buen Viaje, et la plus fréquentée : la place de la Cathédrale dont la construction, commencée en 1748 par la Compagnie de Jésus, marque l’éclosion du baroque.

Les palais des riches colons espagnols qui bordent la place de la Cathédrale forment l'ensemble le plus harmonieux et le mieux conservé de la ville, et est considéré comme la plus belle place coloniale des Amériques.
 

Après la Révolution


La révolution castriste de 1959 a profondément transformé Cuba sur les plans politiques, économiques et sociaux. La Havane s'est étendue, de nouveaux quartiers ont été développés, et des bâtiments, souvent austères, sont érigés pour abriter le siège du gouvernement et les principaux ministères : c’est la célèbre Place de la Révolution, dominée par les portraits stylisés des héros de la révolution.

Dans le même temps, les palais coloniaux de la vieille ville ont été mis à la disposition de la population qui s'est y entassée, par familles entières au fil des années. (...) Les bâtiments ont subi les outrages du temps sans grand entretien.... beaucoup sont délabrés, voire dangereux.
 

Une restauration de grande ampleur


Depuis plusieurs années maintenant, ces monuments de la vieille Havane sont en restauration, dans le cadre d’un programme financé en grande partie par l’Unesco.
Ces travaux se sont accélérés ces derniers mois. Tout est mis en œuvre pour célébrer avec faste le cincentième anniversaire de la ville, en particulier dans le quartier très touristique de Havana Vieja.

Les festivités du 500e anniversaire de La Havane devraient attirer les regards du monde sur un pays qui vise les 5 millions de visiteurs cette année. Des ressources touristiques vitales au moment où l’économie souffre de l’effondrement du Vénézuela et de l’embargo américain, renforcé par le président des États-Unis Donald Trump.
Publicité