Un havre de paix et de tranquillité en Martinique pour le "Moqueur Gorge Blanche"

environnement
Moqueur gorge blanche
©Martinique la 1ère
Le Parc Naturel de Martinique renforce son engagement pour la préservation du Moqueur Gorge Blanche. Le PNM et ses partenaires ont réalisé dans la presqu'île de la Caravelle, à Trinité,  les premières évaluations d’un programme d’observation de l’impact environnemental sur le volatile.
Le Moqueur Gorge Blanche est une espèce d’oiseau en voie de disparition qui niche sur la réserve naturelle de la Presqu’île de la Caravelle, à Trinité.
Jeudi, 17 janvier 2019, le Parc Naturel de Martinique a renforcé son engagement pour la préservation de cette espèce endémique, en réalisant les premières évaluations d’un programme d’observation de l’impact environnemental sur le volatile.
 
Des études seront également menées auprès de tous les acteurs de la réserve naturelle de la Caravelle avec des enquêtes auprès des habitants, des visiteurs et des usagers en début et fin de programme. Elles permettront d’analyser l’impact environnemental des actions menées pour la préservation du moqueur gorge blanche et l’ensemble de son environnement. 

Maurice Veilleur


Cette analyse sur le terrain fait suite à une formation de 3 jours pour 15 représentants de la Ville de Trinité, de la DEAL, du Conservatoire du littoral, du Carouge, de l’Université des Antilles/CNRS et du PNM.
Ils ont été initiés aux techniques d’évaluation proposées par l’outil TESSA (Toolkit for Ecosystem Service Site-based Assessment); un outil fiable et accessible aux non-scientifiques pour étudier les services écosystémiques ou services rendus à l’homme par la nature.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live