Henry de Penguern nouveau commandant du patrouilleur la "Combattante"

sécurité
Henri de Penguem
Henri de Penguern (à gauche) et le vice amiral Jean Hauserman, commandant supérieur des forces armées aux Antilles ©Olivier Nicolas/FAA/Défense
Le capitaine de corvette Henri de Penguern est le nouveau commandant du patrouilleur  la "Combattante". Il a pris ses fonctions hier (mercredi 9 décembre 2020), à l'issue d'une cérémonie présidée par le vice amiral Jean Hauserman, commandant supérieur des forces armées aux Antilles.
À l'issue d'une cérémonie, mercredi 9 décembre 2020, à Fort-de-France, le vice-amiral Jean Hausermann, commandant supérieur des forces armées aux Antilles (FAA), a fait reconnaître le capitaine de corvette Henri de Penguern comme commandant du patrouilleur Antilles Guyane La Combattante,

Henri de Penguern a intégré l’Ecole Navale en 2006. Spécialisé dans les systèmes d’information et de communication (SIC), il prend les commandes d'un navire admis au service actif en janvier 2020,


En déploiement opérationnel en zone Antilles


Polyvalent, La "Combattante" embarque 24 marins et peut réaliser des missions de surveillance maritime, d'assistance humanitaire et de lutte contre les trafics illicites, et en particulier les narcotrafics.
La "combattante
des missions de surveillance maritime, mais aussi de lutte contre les narcotrafics. ©OLIVIER NICOLAS/FAA/DÉFENSE
Le bâtiment a été rapidement engagé dans l’opération RÉSILIENCE afin d’assurer les transports logistiques entre la Guadeloupe et la Martinique, mais également pour veiller à la sécurité maritime dans les eaux territoriales.

Il contribue à l’arrestation de l’un des plus importants trafiquants de drogue français en le transportant depuis l’île de Sainte-Lucie vers le territoire national afin qu’il y soit jugé. 

Basé à Fort-de-France, "La Combattante" mesure 61 mètres de long pour une largeur de 10 mètres et un déplacement de 750 tonnes. Trois bâtiments de ce type sont en service dans la Marine nationale dont deux en Guyane.