Heurts entre les forces de l'ordre et des manifestants qui bravent le couvre-feu à Fort-de-France

manifestation
Forces de l'ordre
Déploiement des forces de l'ordre aux abords de la préfecture de Fort-de-France. ©Claude Gratien
Les manifestants les plus hostiles au couvre-feu se sont massés ce soir (17 juillet 2021) aux abords de la préfecture, mais ils ont trouvé un impressionnant dispositif de sécurité. Ils n'ont pas obtempéré aux multiples sommations de dispersion avant usage de la force.

Ce samedi soir (17 juillet 2021), à 21 heures, à l'heure du couvre-feu imposé pour enrayer la progression du coronavirus en Martinique, un groupe s'est rassemblé en face de la préfecture à Fort-de-France. Il a trouvé comme les journalistes présents, des grilles de plus de deux mètres de haut fermant la rue Victor Sévère où se trouve l'ancien commissariat et surtout l'une des entrées principales de la préfecture.

Grilles devant la préfecture
Grilles devant la préfecture et blocage de la rue Victor Sévère à Fort-de-France. ©Claude Gratien

 

Pendant ce temps, les forces de police et les gendarmes mobiles se déploient le long de la rue de la liberté et autour de la Savane. "C'est un dispositif habituel de sécurisation", indique la préfecture. Sauf que le dispositif est beaucoup plus imposant ce soir, compte tenu de l'appel à manifester via les réseaux sociaux lancé par les opposants au couvre-feu. 

Les manifestants n'ont pas obtempéré aux multiples sommations de dispersion avant usage de la force. Les forces de l'ordre ont alors lancé des grenades lacrymogènes, s'en ait suivi des jets de projectiles. Policiers et gendarmes ont répliqué par d'autres tirs de grenades lacrymogènes et de grenades assourdissantes défensives pour repousser les manifestants.

 

Heurts à Fort-de-France entre manifestants et forces de l'ordre

 

Des manifestants qui se replient dans le centre-ville et dans les rues voisines et lancent encore des projectiles divers en direction des policiers et des gendarmes... 

Le préfet s'est rendu en présence du procureur de la République au centre ville vers 02h30 ce dimanche matin (18 juillet 2021)  afin de constater les dégâts causés lors des manifestations d'hier.  7 interpellations ont été réalisées par les forces de l'ordre.

Préfecture de Martinique