Homère Pain est un chef d’usine passionné qui a gravi tous les échelons

patrimoine
Fondok : distillateur de la commune du Carbet. ©Martinique la 1ère
La rubrique "Fondok" prend cette semaine la direction du Carbet. Pour sa première halte, découvrons à la distillerie située au quartier Thieubert, un technicien discret et passionné, Homère Pain.

Dans les distilleries on connaît souvent le maître de chai. Il est celui qui donne le caractère au rhum, dans son ombre jamais très loin, il y a le chef d’usine chargé du bon fonctionnement de la distillerie.

Homère Pain, un technicien discret et passionné, assure cette fonction chez à la distillerie Neisson au Carbet. Il a commencé comme ouvrier polyvalent il y a 22 ans et a gravi les échelons progressivement.

Le chef d'usine Homère Pain en plein travail à la distillerie. ©William Zébina

Son rôle est essentiel, car l’usine doit traiter toute la canne pendant la période sèche, entre les mois de février et de juin, pour obtenir le meilleur Rhum.


Les pannes doivent donc être réparées dans un temps record et il faut parfois travailler toute la nuit pour faire redémarrer la machine dès le lendemain.

Pour Homère Pain ces inconvénients ne lui posent aucun problème, car son travail est une passion et sa famille lui apporte un soutien sans faille.