Homicide à Dillon : l'auteur présumé des faits est mis en examen pour assassinat et placé en détention

violence
Palais de justice de Fort-de-France
L'extérieur du palais de justice de Fort-de-France. ©Martinique la 1re
Après 48 heures de garde à vue, l'auteur présumé des coups de feu qui ont tué un autre homme samedi dernier à Fort-de-France, a été mis en examen pour assassinat et placé en détention.
J.F, gérant d'un commerce, est l'auteur présumé des faits. Il a été mis en examen pour assassinat (lundi 10 août 2020), après 48 heures de garde à vue au commissariat de Fort-de-France.

Le parquet de Fort-de-France considère que selon la synthèse des faits, il s'agit d'un homicide commis avec préméditation. "C'est discutable", commente Maître Philippe Senart, son avocat. 

Le jeune homme de 28 ans, été immédiatement et placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos. "Il sidéré par le déroulement des faits", selon Philippe Senart.
Quartier Dillon
Quartier Dillon à Fort-de-France. ©Martinique la 1er
 

Une dispute qui tourne mal


Selon le rapport de police, c'est une dispute (sur fond d'alcool et de vieux contentieux) qui a mal tourné entre deux hommes qui se connaissaient. Une bagarre a éclaté entre ces deux personnes, dans un bar du quartier Dillon. L'auteur présumé des faits a réussi à s'emparer de l'arme de la victime et lui a tiré dessus.

J.K, surnommé "lutchi", un homme âgé de 27 ans, est décédé immédiatement. "C'était lui ou moi" aurait dit l'auteur présumé aux enquêteurs.
 

Situation tendue à Dillon


Sitôt les faits connus, les amis de la victime s'en prennent à la boutique de l'auteur présumé des faits et à ses proches. (et même à nos journalistes venus effectuer leur mission d'information sur place). Les amis de la victime contestent la version des faits.

Par ailleurs, la police confirme avoir effectué plusieurs interventions depuis deux jours, pour empêcher le pire, "car une bande voulait détruire la boutique"...
Les Outre-mer en continu
Accéder au live