Homicides : le procureur général de la cour d'appel va demander des moyens supplémentaires à la chancellerie

justice
Rentrée cour d'appel 2020
©Martinique la 1ere
"Il faut des moyens pour la lutte contre la criminalité et contre la recrudescence des armes à feu". Le  procureur général Pierre-Yves Couilleau souhaite avoir des moyens supplémentaires. Déclaration faite hier matin (vendredi 10 janvier), à la rentrée solennelle de la cour d'appel de Fort-de-France
25 homicides volontaires dont 19 par armes à feu place la Martinique en 4e position dans les infractions commises en France en 2019. L'île doit faire face à des organisations criminelles de plus en plus violentes.

Pierre-Yves Couilleau, le procureur général s'est engagé à réclamer des moyens supplémentaires à la chancellerie afin d'endiguer le phénomène et faire baisser les chiffres.

Une intervention faite vendredi 10 janvier 2020, au cours de la rentrée solennelle de la cour d’appel, devant les magistrats, le préfet et les représentants des différents services qui travaillent dans l'institution judiciaire.

(Re)voir le reportage de Franck Edmond-Mariette et de Thierry Maisonneuve 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live