Hommage à Elisabeth Comuce : "an moso fanm"

hommage
Elisabeth Comuce
Elsabeth Comuce, une femme au grand cœur ©DR
Il est des lumières dépourvues de paillettes mais d’un rayonnement tel que, lorsqu’elles s’éteignent, la phrase d’Alphonse de Lamartine n’a jamais autant de poids : "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé". Elisabeth Comuce dite Betty, ou BB ou affectueusement La reine Elisabeth, est décédée.

Devenue veuve très jeune, Elle prit en charge seule, d’une main hardie et d’un cœur débordant d’amour ses sept enfants mineurs. Quoi de plus normal sous nos cieux antillais, me direz-vous !

Ce qui demeure extraordinaire c’est qu’elle a pu, partageant en mille le pain, apporter à d’autres enfants sans familles et qui sont devenus les siens, le bonheur d’un foyer plein de bienveillance qui les a aidés à croître en force et en sagesse. Ils sont nombreux à faire le déplacement de l’hexagone ou d’ailleurs pour lui rendre l’hommage qui lui est dû.

Médiatrice, conseillère avant les institutions, avec comme cheval de bataille la cohésion sociale quand le quartier de Lauriscique à Pointe-à-Pitre présentait quelques aspérités;

Betty a su par ses mots, sa vigilance, ses précieux conseils et son sourire accueillant, détourner plus d’un, de voies qui leur auraient été sans aucun doute préjudiciables! 

 

Elisabeth Comuce
©DR

 

Femme au grand cœur, infatigable, elle a su en collaboration avec un groupe d’entraide, offrir durant une bonne période de son temps, et de ses talents culinaires pour répondre aux besoins de nécessiteux du ghetto de Boissard.

Extrêmement cultivée, sportive, ayant une maîtrise parfaite de la pharmacopée locale Elisabeth Comuce a été un modèle de dignité et d’intégrité, abandonnant jadis une possibilité de carrière au Trésor pour distribuer l’amour autour d’elle, et dessiner pour beaucoup de jeunes une destinée heureuse. Elisabeth Comuce est décédée le mercredi 29 septembre 2021.
Sa mère, encore en vie, perd son unique enfant à l’âge de 76 ans. Terrible inversion de la vie qui interrogera toujours !

Ses nombreux enfants adoptifs ainsi que sa progéniture Taciène, Carlène, Roseline - élevée sans distinction comme sa fille -, Carl, Caleb, Carlie, Daniel et Elie, 5 gaillards à la voix d’or nous autorisent à dire comme le philosophe Karl Marx : "Ce n'est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience.".

Salut Belle Dame, bon voyage dans les étoiles.

                        Hommage de Lydie Bétis (Directrice du Festival de Fort de France et du Sermac) à Elisabeth Comuce