Hôpital de Trinité : l'UGTM santé toujours mobilisée

social
Grève Hopital Trinité
©MartiniqueLa1ere

Ce lundi 28 décembre 2020, l'UGTM santé rencontrait la mairesse de Basse-Pointe, Marie-Thérèse Casimirius. Depuis le 30 septembre dernier le syndicat a lancé une grève illimitée au centre hospitalier Louis Domergue. Après 3 mois de conflit, de nouvelles négociations sont attendues cette semaine.

Voilà maintenant 3 mois qu'ils dénoncent leurs conditions de travail au Centre Hospitalier Général Louis Domergue. L'hopital de Trinité est en état avancé de vétusté selon les grévistes.

Alors, ce matin, l'UGTM santé a reconduit le mouvement de grève entamé le 30 septembre 2020. Les grévistes réclament la reconstruction rapide de l'hôpital mais aussi des moyens matériels et humains.

Réunion hôpital Trinité
©MartiniqueLa1ere

Des exigences que la direction du CHUM s'était engagée à satisfaire. C'était en 2017. La ville de Trinité a, entre temps, mis à disposition un site. Mais trois ans plus tard rien n'a bougé et la situation a même empiré avec un vieillissement important de la population dans le Nord. 

Premier rendez-vous ce matin avec la mairesse de Basse-Pointe, Marie-Thérèse Casimirius. Elle a affirmé son soutien aux grévistes eu égard à la situation sanitaire actuelle dans le Nord de la Martinique.

(Ré)écouter son  interview réalisée ce matin par Christine Cupit

HOPITAL TRINITE CASIMIRIUS

Des négociations sont prévues avec la direction du CHU de Martinique ce mercredi 30 décembre 2020.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live