martinique
info locale

L'hôpital public est doté d’un nouveau service pour aider les grands diabétiques

hôpital
Lit d'hôpital
Nouvelle unité de soins spécialisés pour les diabétiques en Martinique. ©Martiniquela1ère
Le CHUM de Martinique est désormais doté d'un centre "plaies et cicatrisations" baptisé "Madicicat", pour venir en aide aux grands diabétiques, qui souvent risquent l’amputation car ils ont le plus grand mal à cicatriser.
Le diabète est toujours aussi présent en Martinique. On dénombre plus de 24.000 personnes atteintes. Il y a certes les bonnes habitudes alimentaires à adopter, mais quand le mal s’est déjà bien installé, il faut aussi une offre de soins efficace.
 

+30% d'amputations en Martinique par rapport à la France


C’est pourquoi l'hôpital Pierre Zobda Quitman de Fort-de-France, s’est doté d’un nouveau service pour venir en aide aux grands diabétiques qui souvent risquent l’amputation, car ils ont le plus grand mal à cicatriser. D’où l’inauguration mardi matin (22 octobre 2019), du centre "plaies et cicatrisations" baptisé "Madicicat".

"C'est une structure de grande importance pour favoriser la prise en charge des plaies chroniques et complexes des membres inférieurs. (...) Notre objectif est de diminuer le nombre d'amputations en Martinique qui est de 30% de plus par rapport à la France", indique le docteur Nathalie Dupont Langlin, praticien hospitalier.
 

Le diabète demeure un fléau en Martinique


Il y a deux fois plus de diabétiques en Martinique qu'en France, affirment les médecins spécialisés. Une prise en charge rapide des cas les plus graves est donc indispensable. "Nous nous devions de mettre en place une structure adaptée comme celle là", commente Nathalie Dupont Langlin.

Le centre "plaies et cicatrisations" dispose de deux salles de consultation où interviennent deux médecins spécialisés, des médecins chirurgiens vasculaires et des médecins spécialisés en rééducation.
Publicité