martinique
info locale

"Il ne faut pas que le président de l'Assemblée soit un passeur de paroles"

collectivité territoriale de martinique
Marcellin Nadeau
Marcellin Nadeau, maire du Prêcheur ©Martinique 1ère
De plus en plus d'élus s'interrogent sur le rôle de Claude Lise, le président de l'Assemblée de la CTM. Ce vendredi matin, c'est Marcellin Nadeau, maire du Prêcheur et porte-parole de Nou pèp la qui s'inquiète "du sort" réservé à Claude Lise, dans l'émission saw ka di.
De plus en plus d'élus s'interrogent sur le rôle de Claude Lise, le président de l'Assemblée de la CTM. Ce vendredi matin, c'est Marcellin Nadeau, maire du Prêcheur et porte-parole de Nou pèp la qui s'inquiète "du sort" réservé à Claude Lise, "Il ne faut pas que le président de l'Assemblée soit un passeur de paroles", dit-il.

Intervention après celle de Serge Letchimy, en début de semaine et d'autres élus de l'opposition dans l'hémicycle de l'Assemblée de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique). Le maire du Prêcheur a partagé sa préoccupation dans l'émissions "Saw ka di", présentée par Maurice Violton.
Marcellin Nadeau s'inquiète quant au respect de la répartition du pouvoir à la CTM ©martinique
"L'Assemblée de Martinique présidée par Claude Lise joue un rôle secondaire, alors que le pouvoir entre le président du conseil exécutif et celui de l'Assemblée est bien distinct, rappelle le politologue Justin Daniel. Claude Lise ne fait pas de déclaration publique pour l'instant, mais jusqu'à quand ?Pour voir l'intégralité de l'émission https://www.youtube.com/watch?v=YfILLp2DuNE
Publicité