Immersion au coeur de la plateforme "Covid Tracing" de la CGSS Martinique

coronavirus
Service contact tracing CGSS sécurité sociale
Les agents de la sécurité sociales appellent les personnes considérées comme "cas contacts". ©Martinique la 1ère

Ces agents de la sécurité sociale sont chargés de "tracer" les cas contacts. En ce moment, ils traitent entre 70 et 120 nouveaux dossiers par jour. À partir d’un patient dont le test est positif, ils mènent un travail d’enquête, de conseil et de suivi pour limiter la propagation de l’épidémie.

Ils prennent le pouls de l’épidémie. Ce sont les agents de la sécurité sociale qui sont chargés de tracer les cas contacts. À partir d’un patient ayant réalisé un test PCR qui se révèle positif, le résultat arrive à la plateforme Covid Tracing. Il est ce que l'on appelle "un patient 0".

Plateforme covid tracing
©Martinique la 1ère


Puis, la machine se met en route pour signifier aux personnes contaminées la durée de leur isolement et connaître leurs cas contacts. Un travail d’enquête et de recensement mené par une quarantaine d’agents de la sécurité sociale.

Mais parfois, ces agents doivent insister pour joindre les patients 0 ou les cas contacts qui ne finalisent pas les démarches auprès de l’assurance maladie. 

(Re)voir le reportage avec des images d'Eddy Bellerose.

Actuellement, entre 70 et 120 nouveaux patients par jour entrent dans la base de données de la plateforme. Une attention particulière est portée aux variants Brésiliens et Sud-Africain puisque les consignes sanitaires sont plus drastiques.
Il s'agit de limiter la propagation de l’épidémie sur l’île.

Plateforme covid tracing agent
©Martinique la 1ère