publicité

Incendie au CHU de Guadeloupe : certains patients sont transférés vers la Martinique

En raison des conséquences de l'incendie qui a frappé le centre hospitalier de la Guadeloupe, certains patients sont transférés vers le grand hôpital de Martinique depuis mardi soir.

L'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France © RNB
© RNB L'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
L'hélicoptère de la sécurité civile achemine des patients en provenance de Guadeloupe vers l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France depuis mardi soir. Une opération d'urgence, en raison de la situation préoccupante au Centre Hospitalier de Guadeloupe, touché par un grave incendie mardi après-midi. "Parmi les patients prioritaires, des enfants et des personnes prises en charge par les urgences", indique le docteur Hossein Mehdaoui, chef du SAMU en Martinique, sans donner un chiffre précis, pour l'instant.

Cet incendie au CHU de Guadeloupe a désorganisé tous les services au fil des heures comme en témoigne l'un de nos confrères de Guadeloupe 1ère. 
Les responsables du CHU de la Guadeloupe ont fait appel à la Martinique pour recevoir des médicaments car "des stocks sont partis en fumée" confirme Ary Chalus, le président du Conseil Régional de Guadeloupe.

Les patients font l'objet d'un tri en fonction de leur pathologie. Ceux qui peuvent rentrer chez eux sont renvoyés dans leurs familles. Ceux qui portent des appareils sont dispatchés dans d'autres établissements, tels que la polyclinique ou la clinique les Eaux Claires. Les services se sont organisés, l'urologie d'un côté, la neurologie, la réanimation de l'autre, afin d'éviter les contaminations. Le personnel est présent avec l'arrivée du personnel de nuit", détaille Christelle Martial de Guadeloupe 1ère.

Rappel des faits


Un violent incendie s’est déclaré mardi au centre hospitalier de Pointe-à-Pitre un peu après 14 heures, au niveau d’un local technique. Les services de santé situés à proximité du local ont été évacués. En plus du service de réanimation, du service de la maternité, les urgences, quatre étages ont dû être évacués.

Incendie éteint à minuit


Aux environs de 18 heures "l’incendie était bien circonscrit par les pompiers dans le local technique" mais "des fumées se sont propagées dans d’autres parties du CHU par des gaines techniques", a annoncé dans un communiqué la préfecture de la Guadeloupe.

Les pompiers sont venus à bout du sinistre à minuit. Aucune victime n’est à déplorer.



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play