Incendies, cambriolages, tirs d'armes à feu, observés mercredi soir en Martinique

violence
619f14733a69d_manif.jpg
Robert, Lamentin, Fort-de-France, partout les mêmes images de barrages enflammés et de magasins incendiés. ©Martinique la 1ère et Réseaux sociaux
Une forme d'insurrection secoue la Martinique dans la nuit (24 au 25 novembre 2021). Au centre, au nord ou au sud, des carrefours sont en feu pendant que des individus dévalisent des commerces.

Mercredi 24 novembre 2021, les exactions sont encore plus importantes que les deux nuits précédentes. Une soirée qui marque le basculement de la mobilisation en blocage des points sensibles notamment dans le nord.

Les images sont partout impressionnantes. Tous les carrefours sont en feu jusqu'à Sainte-Marie, parfois dans une atmosphère où les "manifestants" donnent l'impression de passer un bon moment.

Atmosphère moins drôle dans un centre commercial du Robert. Les auteurs des exactions ont ciblé les lieux.

S'agit-il d'actions concertées ou isolées ? impossible de le savoir pour l'instant tant la confusion s'est aggravée depuis le début de la soirée. 

À Ducos, les gendarmes sont intervenus à la cité La Marie pour s'assurer qu'un incendie volontaire ne présentait pas de risques pour les habitants.

Comme lors des nuits précédentes c'est à Fort-de-France que la situation est la plus tendue, en particulier dans les quartiers populaires de Ravine Vilaine, Sainte Thérèse, Dillon, Kerlys ou Chateauboeuf.

À Sainte Thérèse, des feux jonchent le boulevard Maurice Bishop. Aux jets de projectiles divers, (et parfois d'armes à feu, selon des témoins), les forces de l'ordre répliquent par des tirs de gaz lacrymogènes ou de grenades assourdissantes. Et pendant plusieurs heures, manifestants et forces de l'ordre jouent au chat et à la souris. "C'est l'insurrection à Sainte-Thérèse", commente un habitant.

Une multiplication de barrages

Entre 20h et au-delà de minuit, nos équipes ont recensé une liste (non exhaustive ) de barrages :

- Rond-point de Cité la Marie à Ducos
- Rond-point de Jeanne d’Arc au Lamentin en direction de Long-Pré
- route menant vers l’hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France en sortant du pont de Chateauboeuf
- Le rond-point de Pelletier Lamentin
- Rond-point du Marin
- Mahault
- Brasserie-Lorraine
- Giratoire de l’usine plastique à Saint-Joseph
- Rond-point de Redoute en allant vers Ravine-Vilaine à Fort-de-France
- Rond-point du McDonald’s du Robert
- Rond-point du McDonald’s de Cluny
- Rond-point de 4 croisées au François
- Rond-point Poirier à Rivière-Pilote.

 À cette heure, les dégradations sont considérables mais pas de victimes à déplorer.