Indemnisation des producteurs agricoles victimes de la sécheresse en Martinique

agriculture
Sécheresse - bananiers
Faute d'eau, cet exploitant agricole a dû abandonner ses plantations de bananes. ©Bruno Pansiot-Villon
Le gouvernement décide d'une indemnisation des exploitatants agricoles dont les productions ont été affectées par la sécheresse d’août 2021 à mai 2022.

"Dans le cadre de la procédure d’indemnisation financée par le fonds de secours du ministère de l’Intérieur et des Outre-mer, le préfet de la Martinique a reconnu par arrêté publié le 30 septembre 2022 comme sinistrées, les productions agricoles de 32 communes de la Martinique", indique la préfecture dans un communiqué.

La période de référence est celle où les exploitations avaient en effet souffert de la sécheresse, "d'août 2021 à mai 2022", précise le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer.

Les secteurs concernés :

  • Productions maraîchères et vivrières
  • Arboriculture
  • Prairie
  • Banane
  • Canne à sucre
  • Apiculture

La Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF), informe les producteurs concernés, que les demandes d’indemnisation doivent être complétées à l’aide des formulaires de déclaration de dommages agricoles disponibles sur le site internet daaf.martinique.agriculture.gouv.fr et déposées au plus tard le lundi 14 novembre 2022 à la DAAF, Jardin Desclieux à Fort de France. Aucun dossier ne sera accepté après cette date.

Préfecture de Martinique

Cette mesure doit permettre à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) de faciliter avec d'autres organismes le soutien aux filières agricoles concernées.