publicité

Infirmier, un métier qui attire (toujours) les jeunes

97 infirmiers et masseurs kinésithérapeutes ont reçu leur diplôme de fin d'études le jeudi 25 juillet 2019 à l’Hôtel de la Collectivité, à Cluny, à Fort-de-France. Les nouveaux diplômés de l’IFSI, (Institut de Formation en Soins Infirmiers), devraient majoritairement travailler en Martinique.

La promotion 2019 de l'Institut de Formation en Soins Infirmiers © CTM
© CTM La promotion 2019 de l'Institut de Formation en Soins Infirmiers
  • Par Grégory Gabourg
  • Publié le , mis à jour le
Près d’une centaine d’infirmiers font leur entrée sur le marché. La première promotion martiniquaise a été récompensée. Les nouveaux diplômés de l’IFSI, (Institut de Formation en Soins Infirmiers), envisagent de travailler en Martinique.


2300 candidats


Les formations sanitaires et sociales sont à la charge de la collectivité. Plus de 2.300 demandes ont été enregistrées par l’école de formation de Pierre Zobda-Quitman pour la rentrée prochaine. Le nombre-record de candidatures s’explique par un changement de procédure cette année. Plus de concours d’entrée. Avec la nouvelle réforme des études, les candidats s'inscrivent directement sur la plateforme Parcoursup.

Marie-Karine Esteban

Marie-Karine Esteban, directrice de l’IFSI,

Travailler au pays


Plus de 4.300 professionnels exercent en Martinique. On dénombre un infirmier pour moins de 90 habitants. Compte tenu du nombre de candidats diplômés, les nouveaux infirmiers devraient majoritairement travailler au pays. 

Mireille Chibourg

Mireille Chibourg, présidente de l’Ordre des Infirmiers Antilles-Guyane
Les jeunes diplômes décident rapidement de leur avenir. Entre les libéraux et les hospitaliers, l’écart se réduit d’année en année : près de 1.600 libéraux contre 2.300 hospitaliers.
Les conseillers exécutifs Aurélie Nella et Francis Carole ont récompensé les futurs diplômés. © CTM
© CTM Les conseillers exécutifs Aurélie Nella et Francis Carole ont récompensé les futurs diplômés.
Autre possibilité pour nos professionnels : le départ vers d’autres contrées. Certains partent engranger de l’expérience dans l’Hexagone ou en Guyane. Ils ne sont toutefois plus qu’une minorité à faire ce choix.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play