publicité

Les inondations de la Rivière des Pères causent bien des soucis

La Rivière des Pères entre Prêcheur et Saint Pierre est encore sortie de son lit, ce dimanche 31 décembre, suite aux fortes pluies de la journée. La situation exaspère le maire de Saint-Pierre et son homologue du Prêcheur car les habitants sont bloqués.

La Rivière de Pères entre Prêcheur et Saint Pierre (dimanche 31 décembre 2017) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère La Rivière de Pères entre Prêcheur et Saint Pierre (dimanche 31 décembre 2017)
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
De fortes pluies dans le nord Caraïbe conformément aux prévisions de Météo France qui a placé la Martinique en vigilance jaune pour fortes pluies et orages en ce dernier jour de l'année (dimanche 31 décembre 2017).

Des pluies en particulier dans la commune du Morne Rouge selon ses habitants, qui provoquent le gonflement des rivières de la région. La Rivière des Pères, entre Le Prêcheur et Saint-Pierre, est une fois de plus sortie de son lit, coupant la circulation en début d'après-midi.

Cette perturbation de la circulation qui se répète dès la moindre montée des eaux, exaspèrent Christian Rapha, le maire de Saint-Pierre et Marcellin Nadeau, son collègue du Prêcheur. "Nous réclamons à la CTM un vrai pont capable d'éviter ce type de blocage", répète le maire de Saint Pierre.

Depuis le début des pluies, ce dimanche matin, les habitants du Prêcheur sont bloqués. Les pompiers appelés à secourir des personnes à l'Anse Couleuvre n'ont évidement pas pu franchir cette rivière en furie malgré les travaux récemment effectués par les services techniques de la CTM.

La construction d'un pont serait d'actualité


Emmanuel Baffour, le sous-préfet de Saint-Pierre et Trinité et les élus des communes, constatent la complexité de la situation, d'autant que l'engin spécialisé pour déblayer la route se trouve dans le sud et n'est probablement pas disponible en ce 31 décembre 2017. "Le lit de la rivière se trouve maintenant sur la route", témoigne une habitante. Il faut attendre une baisse significative du niveau de la rivière pour permettre à un engin plus modeste de débarrasser la chaussée de quelques débris.

Une lueur d'espoir cependant dans ce contexte de voeux, les maires concernés, auraient reçu l'assurance d'une inscription au budget 2018 de la CTM pour la construction d'un ouvrage digne de ce nom...

Le maire de Pierre (avec les bottes), en face de lui le sous-préfet de Saint-Pierre (dimanche 31 décembre 2017) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Le maire de Pierre (avec les bottes), en face de lui le sous-préfet de Saint-Pierre (dimanche 31 décembre 2017)

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play