martinique
info locale

Interreg V : 24 projets régionaux soumis à l'étude de la commission

europe
INTERREG à Sainte-Lucie
(de droite à gauche) Allen Chastanet (Sainte-Lucie), Marie-Luce Penchard (Guadeloupe), Alfred Marie-Jeanne (Martinique), Beverly Best (OECS)- Première réunion du comité à Sainte-Lucie décembre 2016. ©FMCommunication
Vingt quatre projets régionaux, inscrits au programme INTERREG V Caraïbes 2014-2020, sont examinés en Guadeloupe. Combien auront été retenus, rejetés ou ajournés ? Les décisions seront rendues publiques ce mercredi 31mai 2017. L’obtention de plus de 64 millions de fonds européens est en jeu.


Retenue au terme d’un premier processus d'évaluation, une liste restreinte de 24 projets a été présentée au Comité de sélection du programme INTERREG V Caraïbes depuis deux jours (30 et 31 mai 2017), à l'hôtel Salako du Gosier, en Guadeloupe. Tous ont été conçus sur la base de partenariats entre les Régions ultrapériphériques (RUP) françaises de la Caraïbe, les pays membres de l’Organisation des États de la Caraïbe de l’Est (OECS) et ceux  de la Communauté des Caraïbes (CARICOM). 

INTERREG V Caraïbes pour la période 2014-2020 est destiné à soutenir des actions de coopération dans la zone. L’objectif visé avec ce programme financé en grande partie par le Fonds européen de Développement régional (FEDER) est de relever les défis communs à l’ensemble des territoires du bassin et surtout de renforcer le développement économique territorial et durable de la Caraïbe.

Le programme géré par la Région Guadeloupe, pour ce période, vise en réalité à soutenir des projets impliquant des acteurs des "régions ultrapériphériques" françaises (Guadeloupe, Guyane, Martinique et Saint Martin), en partenariat avec ceux  des États et autres Territoires d'Outre-mer membres des organisations régionales de la Caraïbe (40 pays environ).
INTERREG porteur projets
Les porteurs de projets très attentifs aux travaux du comité de suivi d'INTERREG-CARAÏBES (première sélection de dossiers) ©FMCommunication
Pour l'appel à manifestation d'intérêt lancé en novembre 2016, 114 projets ont été présentés. 30 d’entre eux ont reçu une appréciation favorable, avant que 24 ne soient retenus, puis classés selon des priorités thématiques suivantes :
  • Compétitivité, innovation, emploi, diversification économique et développement d'un flux commercial dans la zone.
  • Renforcement des capacités de réponse aux risques naturels, 
  • Protection et amélioration de l'environnement naturel et culturel,
  • Réponse concertée aux problèmes de santé publique,
  • Soutien aux initiatives de développement d'énergies renouvelables,
  • Renforcement du capital humain (formation, mobilité et apprentissage des langues).  
Parmi les projets examinés depuis deux jours, il faut souligner la grande diversité des domaines d’action, mais aussi le grand nombre de partenariats noués entre les RUP françaises et les autres pays de la zone. Combien auront été retenus, rejetés ou ajournés, les décisions seront rendues publiques ce mercredi 31 mai. 
Quelques exemples des projets soumis à l’appréciation du comité de sélection du programme INTERREG :


OHADAC : Harmonisation des règles juridiques pour le transport maritime dans les Caraïbes. (Guadeloupe et Sainte-Lucie)
Escc E Santé : Développement de la coopération médicale entre les Antilles françaises et la Caraïbe. (Guadeloupe, St Martin, St Barth et tous les Etats membres de l'OECS)
PAIRE : Facilitation de la coopération entre les opérateurs de transport aérien dans la Caraïbe. (Guadeloupe, St Maarten, Antigua et Dominique)
TEECA : Développement des relations commerciales entre la Martinique, la Guadeloupe et tous les pays de l'OECS et de la CARICOM. (Martinique et tous les pays de l'OECS)
CARIB COAST : Mise en réseau des compétences dans le domaine de la gestion du risque d'érosion côtière et de la submersion marine. (Guadeloupe, Martinique, Trinidad-et-Tobago, Jamaïque, Porto-Rico, Cuba et les îles Vierges britanniques)
CARIFORT : Création d'un réseau de forts et fortifications de la Caraïbe, pour une offre touristique multi-destination. (Martinique, Guadeloupe, Antigua-et-Barbuda, St-Eustache, Saint-Kitts-et-Nevis, Porto Rico, Cuba et Haïti)
CARI'MAM : Mise en réseau des zones marines protégées, pour la conservation des mammifères marins dans les Caraïbes. (Martinique, Guadeloupe, Guyana, Bonaire, République dominicaine, Turcs et Caïques et Cuba)
ODYSSEA BLUE : Création du premier itinéraire d'écotourisme transnational des "chemins bleus" de l'espace caribéen. (Martinique, Guyana, Sainte-Lucie, Mexique et Cuba)
HCB : Amélioration de l'accès aux soins de patients caribéens en Martinique. (Martinique, Sainte-Lucie, Dominique et Haïti)
OSAIN : Identification et évaluation des plantes médicinales dans la Caraïbe. (Martinique, République Dominicaine, Dominique, Cuba, St Barth, Porto-Rico, Mexique, Curaçao, Belize et Colombie).
Publicité