publicité

Une intoxication à la carambole alerte les autorités sanitaires martiniquaises

L’Agence Régionale de Santé (ARS) de Martinique est alertée depuis le début de cette semaine par trois cas d’intoxications de patients, probablement liés à la consommation de carambole. Deux d'entre eux présentaient une affection rénale. 

la carambole est le fruit comestible d’une plante tropicale appelée le carambolier. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère la carambole est le fruit comestible d’une plante tropicale appelée le carambolier.
  • Martinique la 1ère
  • Publié le
La carambole que l'on retrouve abondamment dans les jardins de Martinique, est un fruit riche en particulier en vitamine C, vitamine B5, potassium et phosphore. Ce fruit de forme étoilée, se consomme à tout instant de la journée.

En revanche, il est déconseillé aux personnes atteintes d'insuffisance rénale. En théorie les personnes concernées, le savent. Mais voilà l'Agence Régionale de Santé est alertée par trois cas d’intoxications de patients, probablement liés à la consommation de carambole. Deux d'entre eux présentaient une affection rénale.

(Re)voir le reportage d'Irène Emonides
Carambole (Martinique)
L’ARS de Martinique rappelle aux patients insuffisants rénaux d’éviter la consommation de ce fruit sous toutes ses formes (en jus, en salade de fruit, en confiture, en sorbet...

"De nombreuses études ont démontré la toxicité du fruit et de son jus non dilué, pour les personnes présentant une insuffisance rénale, la molécule active augmente les risques d'aggravation des symptômes d’affection rénale ou neurologique", indique la préfecture de Martinique.
fin

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play