À J-12 du départ du 37e tour cycliste international de Martinique

cyclisme
Cyclisme
Un peloton de près de 105 coureurs au départ de la 37e édition du tour cycliste international de Martinique ©JCS
960 kilomètres, sept équipes invitées, un peloton de 105 coureurs, le 37e tour cycliste international de Martinique se dispute du 7 au 15 juillet 2018. L'épreuve débute par un contre-la-montre par équipes dans la ville de Fort-de-France et se termine après les neuf étapes au Lamentin.
Première innovation, une cérémonie de présentation des coureurs au public est envisagée, le vendredi 6 juillet au Palais des sports du Lamentin.
 

Sport et culture


Alfred Defontis, le président du comité cycliste martiniquais, caressait depuis plusieurs années le projet d'associer le sport et la culture avant le départ de l'épreuve. L'édition 2018 débute par une cérémonie au Palais des sports du Lamentin. La présentation des délégations sera entrecoupée de prestations d'artistes et de groupes folkloriques.

Du bèlè, des ballets martiniquais, des musiques traditionnelles,  le public fera connaissance avec les participants de la course. La cérémonie de remise des prix se déroulera également dans le Palais des sports du Lamentin le dimanche 15 juillet, à 20 heures selon aussi le principe d'une fête populaire, regroupant musique et sport.
 

Mondial  de football et tour cycliste


La première étape se dispute le samedi 7 juillet dans les rues de Fort-de-France. Il s'agit d'un contre-la-montre par équipes. Le tour est lancé à 17 heures pour ne pas être en concurrence avec la Coupe du Monde de football.
Le départ de la dernière étape, le 15 juillet est retardé de 30 minutes compte tenu de la finale de la coupe du monde en Russie. Un écran géant sera installé à Rivière-Pilote et diffusera la finale du mondial.
 

Les villes-étapes


Fort-de-France, ville de départ le 7 juillet, le Lamentin ville d'arrivée le 15 juillet, les coureurs vont parcourir 960 kilomètres. Le prologue se dispute dans les rues de Fort-de-France sur 5,5 kilomètres. Le dimanche 8 juillet la cérémonie du départ se déroule au Vauclin. Après 121 kilomètres les coureurs sont de retour dans la capitale.

Le lundi, c'est l'étape Fort-de-France / Trinité sur 118 kilomètres. Le mardi 10 juillet, les escalades sont au rendez-vous jusqu'aà Macouba. Le lendemain l'étape se termine à Sainte-Marie après 112 kms. Le jeudi 12 juillet direction Ducos, avantage aux routiers-sprinteurs.

Le vendredi 13 juillet, l'étape se termine au Marin. Le samedi 14 juillet la ville de Rivière-Pilote accueille les deux tronçons. Les coureurs disputent un circuit le matin et un contre-la-montre individuel l'après-midi.

Le dimanche 15 juillet le tour se termine sur un circuit au Lamentin. C'est la plus longue étape elle totalise 135 kilomètres.
 

Les invités


Des invitations ont été envoyées à des équipes et comités qui entretiennent des relations avec l'instance Martiniquaise. La Belgique, les Etats-Unis, le Japon, la Caraïbe, la Guadeloupe et la Guyane, ainsi qu'a deux formations de France : Aix-en-Provence (club de Yolan Sylvestre) et l'occitane formation qui a déjà évolué sur nos routes. Le Club de la Défense, pourrait remplacer l'Occitane formation, en cas de désistement.
Tour de Martinique : Jhonathan Sanilas
Le vénézuélien de la Pédale Pilotine Jhonathan Sanilas vainqueur du 36e tour cycliste de Martinique ©JCS

Nouvelle physionomie


La Pédale Pilotine vainqueur du tour en 2017 avec Jesus Jhonathan Salinas Duque a remporté une victoire administrative par une décision de justice. Les équipes martiniquaises pourront aligner deux coureurs étrangers au départ de l'épreuve. Les Vénézuéliens et les Colombiens présents dans les clubs locaux, et qui participent aux épreuves sur le sol martiniquais sont désormais autorisés à défendre les couleurs de leur club.

Ils amènent une  opposition plus forte aux invités, sans oublier leur prédisposition dans la montagne. Le Colombien Mario Rojas du club AEC (Arc En Ciel) s'est distingué au grand prix du 22 mai, répondant au Vénézuélien Edwing Bécéra de la Pédale Pilotine vainqueur du grand prix Cap Nord.
 

Préparation pour le tour


Les coureurs locaux ont disputé plusieurs épreuves par étapes pour se mettre en condition. Des équipes sont allées en Guyane en Guadeloupe et à Marie-Galante, disputer des compétitions pour avoir du rythme et se préparer dans de bonnes conditions .

Willy Roseau du Madinina Bikers a gagné le 3e Grand Prix de la coopération régionale en Guyane. Mickaël Stanislas de l'Union Cycliste Spiritaine s'impose au grand prix Caron (Guyane). Son coéquipier Mickaël Laurent avait remporté la dernière étape. Mickaël Stanislas est également vainqueur du 33e trophée de la caraîbe. Le club cycliste du Vauclin a opté pour une préparation sur les routes de France. Le Madinina Bickers, l'ECD, et l'UCS trois formations de Martinique sont engagées sur le tour de Marie-Galante qui débute le mercredi  27 juin 2018.
Cyclisme Tour de Martinque
la gendarmerie assure la gestion de la course ©JCS

Des animateurs plus aguerris


Aux côtes de nos leaders Yolan Sylvestre, Mickaël Stanislas , Willy Roseau, les individualités vont aussi participer à l'animation de la course. Le peloton martiniquais a des jeunes prétendants à des victoires d'étape ou des places d'honneur. Les principaux animateurs sont Yannis Cidolis du CCV, Jordan Plumbert , Florian René, Kehan Pastel et Kilan Alger de la Pédale d'Or Joséphine, Jean-Emmanuel Lorendot et Edwing Nibule du VCF, Eddy-Michel Cadet Marthe du Madinina Bickers.