"J'ai besoin de retrouver la personne que j'étais, ma vie d'avant", Patricia est atteinte de Covid long

coronavirus
Mangot Vulcin
L'hôpital de Mangot-Vulcin au Lamentin. ©Martinique 1ère
La Covid-19 touche physiquement les malades, et parfois plus longtemps que la moyenne. Patricia Borne, testée positive le 27 juillet 2021, ne s’en est toujours pas remise. Elle n’a plus trop la notion du temps, l’un des symptômes prolongés du Covid. Son quotidien est devenu contraignant.

"J'ai besoin de retrouver la personne que j'étais, ma vie d'avant". En prononçant cette phrase, Patricia Borne a dû mal à s'exprimer. C'est l'un des symptômes prolongés de la Covid. Elle a été testée positive au virus le 27 juillet 2021, puis hospitalisée le 4 août 2021. Mais depuis, ça vie a changé. 

Là je suis assise et je suis essoufflée. Je cherche mes mots et je bute sur certains. Je n'arrive pas à dater la chronologie des choses. 


Écoutez son témoignage au micro de Bianca Careto. 

 

Patricia Borne (covid long)

 

Elle n'a pu reprendre son activité professionnelle. En effet, elle conserve de nombreuses séquelles de la maladie qui ont rendu son quotidien contraignant. Pour cette raison, elle vient de débuter un parcours de rééducation pour covid long (post-covid) à l'hôpital de Mangot-Vucin au Lamentin.

J'attends qu'on me donne une réponse sur mon cas. Mais c'est la prise en charge qui me fera progresser dans ma démarche de guérison avec des professionnels qui pourront me permettre de retrouver mon souffle et un débit correct de la parole. 


Comme Patricia Borne, 50% des personnes qui ont eu des formes peu symptomatiques, c'est à dire présentant de la fièvre ou de la fatigue dans les premiers jours, ont des risques de développer un Covid long.