martinique
info locale

La Jamaïque fait la chasse aux contrefaçons dans la communauté chinoise

faits divers
Policiers en Jamaïque
Brigade d'intervention contre le crime organisé à Kingston à la Jamaïque ©Jamaïque tv
La dernière opération coup de poing de la brigade contre le crime organisé, ne plaît pas à tout le monde. Les policiers ont saisi des millions de dollars d'articles de contrefaçon et placé 6 personnes d'origine chinoise en garde à vue. 
À Kingston, la capitale de la Jamaïque, les officiers de la brigade contre le crime organisé, ont passé une journée à vider deux magasins remplis d'articles de contrefaçon. Des chaussures, des sacs, des vêtements et dans l'arrière-boutique des milliers de cartons d'articles étaient encore sous emballage. 

Dans la rue "les amateurs de petits prix" sont mécontents


La marchandise était revendue dans ces deux magasins très populaires de Kingston. "Tout le magasin est rempli de toutes sortes de produits de contrefaçon", confirme Fitz Bailey, commisaire adjoint de la brigade du crime organisé.

Cependant, cette dernière opération coup de poing ne plaît pas à tout le monde. Dans la rue, des clients sont mécontents car les "petits prix" pratiqués par les commerçants chinois arrangeaient certains d'entre eux.

Les policiers ont saisi des millions de dollars d'articles et placé 6 personnes, cinq hommes et une femme d'origine chinoise, en garde à vue.
Jamaïque : descente de police chez les commerçants chinois de la capitale. ©martinique


Publicité