publicité

Jean Domascéne s'offre le 32e semi-marathon de Fort-de-France

Deux coureurs du Rwanda se sont détachés à quelques minutes de l'arrivée et c'est Jean Domascéne qui l'emporte à l'issue des 21 kilomètres de ce 32e semi-marathon international, ce dimanche 27 novembre sur le front de mer de Fort-de-France.

Jean Domascène (Rwanda) gagne son 3e semi-marathon international de Fort-de-France (27 novembre 2016) © Denis Bouton
© Denis Bouton Jean Domascène (Rwanda) gagne son 3e semi-marathon international de Fort-de-France (27 novembre 2016)
  • Camille Alexandre
  • Publié le , mis à jour le
Les deux coureurs du Rwanda, Jean Domascéne et Jean Mané UwaJeneza ont largement dominé ce 32e semi-marathon de la ville de Fort-de-France ce dimanche (27 novembre) sur ce nouveau parcours depuis l'année dernière. 
Commentaire sur des images d'André Quion Quion
Semi-Marathon
Résumé du 32e semi-marathon de Fort-de-France  -  martinique  -  martinique

Le retour gagnant de Jean Domascéne

L’athlète d’origine rwandaise aime la Martinique et les œuvres d’Aimé Césaire. Il avait promis de revenir dans la ville du poète de la Négritude. Vainqueur de deux éditions en 2006 et 2011, Jean Domascéne a ajouté une troisième édition à son palmarès déjà riche.

Un semi-marathon qui a regroupé 1154 concurrents dans une ambiance festive entretenue par des groupes à pied tout au long du parcours. Une épreuve foyalaise sélective comme chaque année. Jean Domascéne s’est échappé avec un autre coureur originaire comme lui du Rwanda Jean Mané UwaJeneza. Ce dernier installé en Guadeloupe avait gagné en octobre dernier le Raid du Lougarou au Robert en solitaire.

Les deux Jean ont uni leurs efforts pour augmenter leur avance sur le kenyan Kibet Tawi et le vénézuélien Pena Santiago. Le martiniquais Claude Nohilé a fait preuve d’un courage extraordinaire pour ne pas perdre la cinquième place malgré une douleur aux fessiers. Jean Domascéne a lâché son compatriote pour remporter une belle victoire. Il succède au palmarès à Yosni Goasdoué. Victoire de Jean Domascéne en 1 heure 10 minutes et 22 secondes. Le temps de l'année dernière 1heure 09 minutes 34 secondes, n'est pas battu.

La première femme n’est autre que l’ukrainienne Daria Mickallova qui partait avec la faveur des pronostics. 

1240 participant au "Jou Ouvé"

10 minutes après le départ du semi-marathon, c'était le "Jou Ouvé" toujours aussi populaire. Licenciés, Madame et Monsieur tout le monde se sont exprimés sur une distance de 5 kilomètres. Si les athlètes confirmés ont vite pris les devants, les autres ont couru à leur rythme ou ont marché. Les athlètes handisports ont été aussi remarquables soulevant les applaudissement nourris des spectateurs. Le  vainqueur c'est Alain Bouriau, il nous vient de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire). Il a survolé l’épreuve en reléguant à 18 secondes Loïc Louis Mondésir de la Mairie Sportive de Fort-de-France et de 41 secondes Julien Charton du Club Péléen.  

Jennifer Beauregard du Golden Star a remporté la course chez les femmes devant Cinthia Anais et Yasmina Lamotte.

Le savoir-faire des organisateurs

Le semi-marathon 2016 a été une fois de plus de bonne facture. La municipalité foyalaise a encore montré son savoir-faire. Une telle épreuve contribue au rayonnement sportif et culturel de la Martinique. On est venu de France, des autres pays européens, des Amériques, de la caraïbe et d’Afrique. Nos félicitations à tous ceux qui ont contribué à cette belle fête de la course à pied. Le semi-marathon international de Fort-de-France 2016 est mort, vive celui de 2017


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play