Jean-Pierre Lavater atteint d’une leucémie, initiateur d’une banque de moelle osseuse

cancer
Jean-Pierre Lavater / leucémie
Jean-Pierre Lavater, atteint d'une leucémie, vient de créer une association pour la constitution d'une banque de moelle osseuse aux Antilles-Guyane (septembre 2022). ©Collection privée / DR
Depuis fin 2019, Jean-Pierre Lavater, ex commerçant, bien connu dans le monde des activités de la nuit, de la course automobile et du handball, lutte contre un cancer du sang. Pour soigner sa leucémie myéloïde aiguë, il a dû recourir à une greffe de moelle osseuse mais "ce n’était pas simple", d’où l’idée de créer une banque de donneurs via une association.

Jean-Pierre Lavater a "plusieurs fois frôlé la mort" comme il l’affirme lui-même, à cause d’une leucémie diagnostiquée fin 2019. Pour se soigner, il a dû recourir à une greffe de moelle osseuse, mais "ce n’était pas simple", d’où l'idée de constituer une banque de donneurs de moelle osseuse.

Pierrot comme le surnomment ses "vrais amis" (comme il l’écrit sur les réseaux sociaux où il est très actif), sait combien une vie est précieuse depuis qu’il lutte contre cette grave pathologie.

La leucémie, un cancer fréquent

Il existe différents cancers du sang parmi lesquels le myélome, les lymphomes (tumeurs situées dans les ganglions) et les leucémies (prolifération anormale de cellules jeunes ou matures dans la moelle osseuse). Ce sont les plus fréquents d'après les professionnels de la médecine.

Ces maladies correspondent à un développement anormal des cellules du sang ou de la moelle osseuse. Le traitement de ces maladies repose essentiellement sur la chimiothérapie, les thérapies ciblées, la greffe de cellules de la moelle ou du sang et parfois la radiothérapie.

aphp.fr
Sang / formation des cellules sanguines / cancer
Schéma de formation des cellules sanguines. ©e.cancer.fr (Institut National du Cancer)

Recours à la moelle osseuse

Dans le cas de Jean-Pierre, il fallait d’un donneur compatible, comme pour beaucoup d'autres patients touchés. "C'est un vrai chemin de croix en particulier pour les malades de Martinique, de Guadeloupe et de Guyane" explique Pierrot Lavater, car "les donneurs sont rares". C’est d'ailleurs un de ses enfants qui lui a fait un don, à la faveur d'une compatibilité à 50%.

Ces populations ont des groupes tissulaires qui servent pour le don de moelle qu’on ne trouve qu’aux Antilles-Guyane. Ce que l’on ne trouve pas chez les Caucasiens en France par exemple. Pour la leucémie aiguë, si le malade n’a pas de greffe, il finira par mourir.

Dt Philippe Renaudier, chef du service d’hématologie au CHU de Martinique (France-Antilles du 12 août 2022).

Une banque de moelle dédiée aux antillos-guyanais

Parallèlement à son combat contre la maladie et grâce au "soutien moral et financier" de son fils Jean-Charles, Pierrot Lavater a donc décidé de mobiliser toute son énergie afin de créer une association de donneurs spécifiquement pour les Antilles-Guyane.

Nous venons de procéder aux dernières formalités administratives pour finaliser la création de notre association dédiée aux antillos-guyanais et saint-martinois. Celle-ci accueillera tous les donneurs volontaires de moelle osseuse, mais aussi des personnes en quête d'un don. L’objectif à terme est d’atteindre rapidement au moins 1000 promesses via notre banque, car les attentes sont déjà nombreuses.

J-P Lavater

Selon l’APHP (l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris), "les cancers du sang ou hémopathies malignes touchent chaque année environ 35 000 personnes ; il s’agit de personnes âgées dans plus de la moitié des cas, mais aussi parfois de jeunes adultes et d’enfants".

Pour contacter cette nouvelle association, composez le 0696 459 643 (numéro provisoire).