publicité

Jean-Tony Duclos, l'ancien directeur de la Sécurité Sociale est décédé

La nouvelle est révélée ce samedi matin (6 janvier 2018), Jean-Tony Duclos, l'ancien directeur de la Sécurité Sociale, est décédé chez lui à Fort-de-France dans la nuit de jeudi à vendredi, à l'âge de 75 ans.

Jean-Tony Duclos, l'ancien directeur de la Sécurité Sociale, est décédé (1943-2018) © CGSS
© CGSS Jean-Tony Duclos, l'ancien directeur de la Sécurité Sociale, est décédé (1943-2018)
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Jean-Tony Duclos est mort dans la nuit de jeudi à vendredi (du 4 au 5 janvier 2018), chez lui à Fort-de-France, victime d'un AVC (Accident Vasculaire Cérébral). L'ancien directeur de la Caisse Générale de Sécurité Sociale de Martinique (CGSS), fut une personnalité marquante.

Ancien élève de l’École Nationale d’Études Supérieures de Sécurité Sociale (ENESSS), il figure parmi les premiers cadres antillais de l'institution. Fort de ses diplômes, Jean-Tony Duclos effectue son retour en Martinique. Il gravit tous les échelons. Chef de service adjoint, chef de service général, directeur adjoint avant de devenir le directeur général de la Caisse de 1983 à 2002.

Le changement de siège, la décentralisation, l'informatisation...c'est lui


Plusieurs actions marquantes sont à mettre à son actif, dont la plus visible est la création du siège de la "sécu". Les bureaux sont passés des jardins Desclieux à Fort-de-France à Place d'Armes au Lamentin en 1886. "Jean-Tony Duclos est aussi à l'initiative de la décentralisation des caisses dans les communes, au plus près des citoyens", témoigne Philippe Nordin, l'actuel directeur adjoint de la CGSS.

Pendant ces 19 ans de direction, Jean Tony Duclos a impulsé la politique d'informatisation des services, le recrutement et la promotion de cadres antillais, les partenariats avec les caisses de Guadeloupe et de Guyane, l'amélioration de services notamment dans le domaine de la retraite."Il a aussi favorisé le dialogue social dans un contexte qui n'est jamais très simple", ajoute Philippe Nordin. 

"Sa dernière action visionnaire a été de former l’ensemble des 200 cadres de l’organisme à la gestion moderne, en 8 modules de 4 jours chacun, répartis sur 3 ans et animés par une dizaine d’experts du groupe quaternaire. Ce plan d’envergure a métamorphosé la culture d’entreprise et permis à la CGSSM d’aborder la décennie 2000 avec tous ses bouleversements en toute sérénité", explique Philippe Nordin.

Jean-Tony  Duclos était aussi perçu par ses proches, comme un homme épris des valeurs du service public, féru de la culture d'entreprise. "Un travailleur acharné, un homme courageux", déclare Philippe Nordin. 

Jean-Tony Duclos avait 75 ans. Ses obsèques seront célébrées, lundi prochain (8 janvier 2018), à l'église de Bellevue à Fort-de-France.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play