"Joie de Chanter", la plus ancienne chorale de Martinique, cherche un local

noël
Chorale Joie de Chanter
Concert à l'Atrium le 8 juin 2010 de la chorale la Joie de chanter. ©Collection privée
La chorale "Joie de chanter", fondée en février 1954 par la journaliste et femme de lettres Paulette Nardal, est en quête d'un local. Cette véritable institution qui incarne une richesse humaine, sociale, musicale et technique, était hébergée dans une ancienne école du quartier l’Ermitage à Fort-de-France, qui vient d'être vendue.

La mauvaise nouvelle tombe, le 12 octobre 2022. Par courrier, la ville de Fort-de-France signifie aux occupants de trouver un autre lieu.

Je fais suite à votre courrier daté du 15 juillet 2022, par lequel vous m’indiquez ne pas être en mesure de libérer les locaux dans le délai imparti ainsi qu'à l ‘échange que vous avez eu avec mes services. Comme vous avez pu le constater, à titre exceptionnel un délai supplémentaire vous a été consenti, qui doit cependant prendre fin au 20 octobre 2022. En effet, je suis au regret de vous confirmer l’impossibilité de maintenir les activités sur le site, compte tenu de la nécessité de libérer les locaux en vue de la vente de l’entier immeuble prévu au mois de novembre.

Extrait du courrier du 12 octobre 2022 de la municipalité de Fort-de-France

Chorale joie de Chanter
La chorale "Joie de chanter" à ses débuts dans les années 70. ©Archives "Joie de chanter"

La chorale foyalaise à la recherche d'un local

Ce déménagement arrive au mauvais moment, en pleine période de préparation de Noël. Novembre et décembre sont les mois de rendez-vous pour cette chorale laïque.

L'association "Joie de Chanter" se compose d'une quarantaine de membres, en grande majorité de Fort-de-France, mais aussi du Vauclin, Francois, Carbet, Case-Pilote.

La plus ancienne chorale qui fête ses 68 ans d’existence, avec comme credo "Être ensemble, s’écouter, mettre en commun les énergies afin de créer une complicité", est prise au dépourvu.

"Joie de chanter" est la seule chorale proposant un "Noël autour de la Caraïbe". Difficile de répéter dans ces conditions.

Nous sommes complètement déboussolés par cette obligation de quitter les lieux. Il faudrait que nous puissions avoir un local définitif qui reste foyalais. Ce lieu permettrait de répéter et surtout d’assurer la transmission avec ceux qui nous rejoignent et qui nous rejoindrons pour continuer l’œuvre de Paulette Nardal.

Jacques Catayée - Chef de Chœur de "Joie de Chanter"

"Joie de Chanter" voit surgir de nouveau la même situation qu'il y a quelques années à l'ancien hôpital Civil, toujours au quartier l'Ermitage à Fort-de-France.

le Chef de Chœur Jacques Catayée dans la salle de L'Ermitage
le chef de choeur Jacques Catayé ©Daniel BETIS

Une chorale ambassadrice  

La chorale dirigée par Jacques Catayée a représenté  plusieurs fois la Martinique, lors de rencontres mémorables entre autres en France, Belgique, Suisse, Italie, Venezuela, États-Unis, Guadeloupe, Trinidad, Jamaïque...

Créée en 1954,  suite à un voyage de Paulette Nardal aux États-Unis,  "Joie de chanter" est devenue une entité associative en 1972, portant haut les couleurs du chant choral de Martinique avec un programme ancré dans la Caraïbe, comprenant des œuvres haïtiennes, cubaines, jamaïcaines, vénézuéliennes et des Amériques.

Cette chorale (40 membres, un batteur, un pianiste, un bassiste), lance un appel pour trouver un local définitif à Fort-de-France.

 

 

.