publicité

Josette Manin, première femme députée de Martinique

Evénement historique : une femme a été élue députée de Martinique, samedi 17 juin 2017. Josette Manin, cadre de banque en retraite, âgée de 67 ans, met un terme au monopole des hommes sur les plus hautes fonctions électives.

Josette Manin députée de Martinique © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Josette Manin députée de Martinique
  • Par Jean-Marc Party
  • Publié le , mis à jour le
Josette Manin (Bâtir le Pays Martinique, gauche) devient la première femme élue députée de Martinique. La Lamentinoise âgée de 67 ans rentre dans l'histoire politique de l'île, après avoir été la dernière présidente du Conseil général de 2011 à 2015. Elle devance Philippe Edmond-Mariette (sans étiquette) à l'issue d'une intense campagne de second tour dans la 1èrecirconscription (Centre-Atlantique).

Du sport à la politique

Du sport à la politique, il n’y a qu’un pas franchi, comme de nombreux autres avant elle, par la première femme députée de Martinique. Josette Manin, handballeuse renommée, sélectionnée plusieurs fois, est arrivée dans le milieu politique forte de sa réputation de battante. Et au Lamentin, quand on voulait s’engager en politique à son époque, c’était dans les rangs du Parti communiste. C’est presque naturellement qu’à l’occasion des élections municipales de 1983, le maire de l’époque, Georges Gratiant, l’intègre à son équipe. Conseillère municipale, elle gravit les échelons et devient adjointe au maire Pierre Samot en 1995.


Seule femme présidente du conseil général  

Trois ans plus tard, c’est la rupture avec le PCM et la création de Bâtir le Pays Martinique. Manin en devient son numéro 3. Conseillère générale du 3ème canton du Lamentin en 2001, elle sera la dernière présidente du Conseil général en 2011. Ce sera la seule femme à avoir présidé l’institution désormais fondue dans la Collectivité territoriale en 2015. A cette date, elle quitte l’avant-scène pour prendre un peu de recul et s’occuper d’elle et de sa famille.

Le virus de la  politique 

Le virus de la politique la rattrape bien vite. Elle se positionne, en décembre dernier, comme candidate à la candidature aux législatives. Elle est investie par Bâtir le Pays Martinique, soutenue par l’alliance Ensemble pour une Martinique Nouvelle (EPMN) puis élue députée ce 17 juin 2017. Une date que ses enfants et petits-enfants graveront en lettres d’or sur l’éphéméride de cette femme connue autant pour sa discrétion que pour son caractère bien trempé.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play