Jouets, budget... les martiniquais se font plaisir pour Noël

budget
cadeau de noel
cadeaux de noël ©D.A
Du fait de la crise sanitaire liée à la Covid, les fêtes de fin d’année s’annoncent particulières. Les martiniquais s’organisent pour que Noël soit, malgré tout, une fête merveilleuse, d’autant que les confinements apportent une aide surprise cette année.
Les quatre mois de confinement ont permis aux Martiniquais d’économiser un petit peu d’argent. La fermeture des bars, restaurants et des établissements de nuit également.
Les premiers indicateurs mettent en avant une utilisation de cette épargne afin de se faire plaisir lors des fêtes de fin d’année et particulièrement Noël.

Dans les magasins de jouets, les responsables affirment que le budget moyen est en hausse. Les clients repartent avec beaucoup plus de paquets. 
 

LOL, Reine des neiges, Pat'patrouille...


Cette année, pour les filles, les poupées LOL, sont parmi les jouets les plus achetés. Il s’agit de figurines de plusieurs tailles à collectionner, vendues dans des boîtes fermées pour que les enfants les découvrent comme une surprise. Les produits de la reine des neiges font une nouvelle fois fureur, tout comme Ladybug. 

Pour les très jeunes garçons, les jouets Pat'Patrouille et Pyjamasque se vendent très bien. Pour les plus grands c'est plutôt Bakugan qui est le jouet phare.

Aux Antilles, un problème se pose, les catalogues de jouets sont imprimés en France. Ils sont parus avant l'arrivée des commandes et donc tout est en retard à cause des confinements. Les Martiniquais sont donc attendus dans les prochaines semaines, très nombreux dans les enseignes spécialisées. 
 

Des repas luxueux


Outre les jouets, les consommateurs se font aussi plaisir sur les repas de Noël. Les produits, jusqu’ici considérés comme luxueux, se vendent très facilement du fait des économies réalisées pendant les confinements comme le foie gras.

Pour ce Noël, qui se fêtera à la maison, sans véritable soirée à cause de la crise sanitaire, tous ou presque s’organisent pour que la fête soit, malgré tout, la plus belle possible.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live