publicité

Le journaliste Henri Vigana est décédé

Notre confrère Henri Vigana nous a quittés hier soir (dimanche 22 janvier 2017), à l’âge de 66 ans. Il était hospitalisé depuis quelques jours dans un établissement de lîle.

Le journaliste Henri Vigana 1951-2017 © FB
© FB Le journaliste Henri Vigana 1951-2017
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Henri Vigana nous a quittés dimanche soir à l’âge de 66 ans. Il s’est éteint en Martinique. Il était hospitalisé depuis quelques jours. Homme de médias, journaliste pendant plus de 30 ans au sein du service public audiovisuel, documentariste mais aussi artiste, il avait réalisé plusieurs expositions. Il était passionné de littérature et notamment de celle d'Aimé Césaire. À 66 ans, il laisse derrière lui une riche carrière et des moments inoubliables. Henri Vigana, maitrisait la plume comme la caméra.

(Re)voir le reportage réalisé par Delphine Bez et Patrick-Jean Guitteaud 
Hommage

Le témoignage de Camille Alexandre grand reporter à  Martinique Premiere 

"Henri Vigana avait intégré  la rédaction de Martinique Premiere en 1980 comme pigiste cameraman pour couvrir le week-end sportif. Henri Vigana était salarié à cette époque de la direction de la Jeunesse et des Sports. En octobre1983, nous étions à la Barbade pour effectuer un reportage sur le championnat de la caraïbe de rugby marqué par la particulation de là sélection de la Martinique. Au retour à l'aéroport de Bridgetown, nous avons rencontré un journaliste de l'agence Sygma Michel Parbot qui se rendait à la Grenade pour assister au débarquement des troupes américaines. Henri Vigana s'était beaucoup intéressé par la caméra de Michel Parbot. Une Betacam la première importée en France qui capte à la fois les images et le son.Henri Vigana avait constitué avec Daniel Louisy et moi l'équipe rédactionnelle chargée de couvrir le premier tour de Martinique des yoles en juillet 1985. Ce passionné  de l'image m' avait accompagné avec sa caméra sur les différents stades entre 1980 et 1989.  J'ai eu aussi l'occasion de me rendre avec lui à Trinidad, Haiti et à la Dominique pour des rencontres de la CONCACAF. On notera aussi qu'élu du comité  d'établissement de RFO dans les années 80,  il prenait sur son temps pour initier des jeunes journalistes rédacteurs à la caméra. Un grand de la caméra est parti. Paix à son âme". 
 

Gérard Cabrimol, photographe

Gérard Cabrimol, le photographe avait rencontré Henri Vigana, il y a plusieurs années. Ils étaient restés très proches. Son témoignage, recueilli par Claude Gratien. 

Gérard Cabrimol


Réaction du syndicat CGTM de Martinique 1ère

Le syndicat CGTM de Martinique 1ère a réagi à la disparition d'Henri Vigana. "Il était connu non seulement du monde journalistique, mais aussi du monde artistique, pour sa grande culture. Il avait travaillé dans les années 75 au Sermac enseignant l’art de la photographie. Travailleur infatigable, il a réalisé de nombreuses expositions tant sur le plan local qu’international. Nous n’oublierons pas sa contribution qualité aux journaux d’information, grâce à sa grande culture et son regard porté sur la modernité" écrit Daniel Bétis le délégué syndical CGTM de Martinique 1ère.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play