Le journaliste sportif Claude Céprika décède brutalement à Marie-Galante

cyclisme
Claude Céprika
Claude Céprika ©Cap/FB
Claude Céprika, journaliste sportif à Guadeloupe la 1ère, a succombé à une crise cardiaque, vendredi 12 juin 2020 à Marie-Galante. Animateur puis journaliste il avait, ​​​​​​à travers ses reportages mis en avant le potentiel de son île Marie-Galante, et sa passion pour le cyclisme. 
Les services de secours sont intervenus hier (vendredi 12 juin) à 22h57 à la section "Les Basses" à Marie-Galante pour le journaliste qui se trouvait en arrêt cardio-respiratoire. Le médecin du SMUR a déclaré son décès à 23h53.

Originaire de Marie-Galante, Claude Céprika a fait ses débuts à Radio Basses internationale. Puis recruté à RFO Guadeloupe dans les années 90, il a couvert plusieurs tours cyclistes de Marie-Galante et de Guadeloupe.

Il est devenu par la suite le correspondant de Guadeloupe la 1ère à Marie-Galante pour l'actualité et la couverture des sports en direct dans l'émission "Stadium", le samedi et le dimanche après-midi. 

Journaliste professionnel, il réalisait des reportages sur l’actualité général, son terrain de prédilection c’était le sport. il avait une expertise incontestable en matière de cyclisme sur la discipline au plan national.

Ce passionné de sports, a participé à deux tours de Martinique au sein des équipes de Martinique la 1ère en assurant la retransmission de la course depuis une moto. Il ne manquait jamais les faits marquants de cette discipline. Il s'est rendu aux championnats des Outre-mer à la Réunion mais aussi en Polynésie et à de nombreux championnats des petits pays de la caraïbe.

Incollable sur les coureurs, leur palmarès, Il a réalisé son dernier reportage il y a deux jours lors de l’élection de Frédéric Théobald, nouveau président du comité régional de cyclisme de la Guadeloupe.

Claude Céprika présentait aussi une synthèse de l'actualité en créole sur Guadeloupe la 1ère. Âgé de cinquante quatre ans, il était marié et père de 4 enfants.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live